logo
back to business

Retour aux affaires

A peine la dinde, le foie gras, les chocolats… digérés, et les voeux pour la nouvelle année souhaités, les basketteuses et basketteurs reprennent le chemin des parquets ce week end avec les 2 dernières journées de championnat avant la prochaine phase de la compétition. Pour nos 46 équipes évoluant sur les parquets nationaux ou régionaux, cette dernière ligne droite peut signifier un maintien d’assuré et la perspective d’une 2e phase « sans pression » si ce
u20m

Des hauts et bas pour les U20 garçons

Pour le championnat U20, il reste aussi 2 journées en janvier avant de basculer de la phase 1 à la phase 2 de la compétition. Et pour nos 5 représentants Aindinois, les résultats varient de manière conséquente d’une équipe à l’autre. La JL Bourg & CTC Bugey en R2 Engagée en R1 pour la première partie de la saison, la JL Bourg est en souffrance dans cette première partie de saison. Avec 8 défaites
u18f

U18 filles, une phase finale avec les Aindinoises ?

D’un côté le BC Viriat. De l’autre, St Rémy. Les tangos se présentent avec un titre de champion U18 R2 l’an dernier et un titre « honorifique » de vice champion R1 en U15. Les vertes & blanches sont championnes R1 U18 en titre. Entre ces 2 équipes il y a du lourd et les premiers résultats de la première phase confirment les forces en présence. Viriat et St Rémy affichent, à 2 journées de la
u17m

U17 garçons, Thomas Pottier le serial winner

Après avoir coaché avec succès les U15 & U18 filles (champion de ligue par 2 fois) de la CTC CSP01, Thomas Pottier, récidive mais cette année avec les garçons. Son équipe, engagée en R2 pour la première partie de la compétition devrait, si tout se passe bien, dévoiler son jeu, pour la 2e partie du championnat en R1 !Invaincus en 4 rencontres, ils n’ont plus qu’à valider leur billet pour la suite de la
BCV_U15F1

U15 filles, Viriat tranquille

Avec les 3 premières équipes qualifiées en R1, la première phase de ligue devait être, pour les filles de Lydie Zanol, qu’un simple examen de passage. L’examen s’est très bien passé avec 3 victoires et 1 défaite avant les 2 dernières journées de la compétition. Si la défaite face à Artas, dernière du groupe, est un peu surprenante, l’absence de pas mal de filles explique cette « contre-performance » sans conséquences pour la suite de la
JL Bourg

U15 garçons, R1 dans la poche de la JL

Invaincu en 4 rencontres à 2 journées de la fin de la première phase, la JL Bourg a validé son billet pour participer, lors de la 2e phase, au championnat de ligue R1. Les gars de Clément « Mullins » Mégas se sont montrés intraitables lors de leurs 4 journées avec des succès sur un écart moyen de 45 points !?En janvier la JL aura 2 déplacement à faire pour garder leur dynamique avant de rejoindre
BCV_U13F1

U13 filles, Viriat solide

Un peu surprise d’être versée en R1 au début de la compétition, les filles de Valérie Mahé assument parfaitement cette place et confirment leurs belles dispositions. En 4 journées elles ont remporté 4 victoires et sont assurées de disputer la 2e partie de championnat en élite régionale.Si la dernière victoire sur Oullins a été acquise en raison du forfait des Lyonnaises, Viriat n’a pas tremblé lors des 3 premières en s’imposant sur Oullins donc,
u13m1

U13 ligue garçons,la JL à « Cran » aussi

N’ayant réussi à se qualifier pour la R1 lors de la première phase de compétition, la troupe de Karen Demont est en passe de le faire à l’occasion de la 2e phase. Leader de sa poule B de R2, les jeunes Bressans sont à égalité avec Cran-Pringy. Mais en raison de leur victoire initiale 65-53, ils possèdent donc, pour l’instant le point avérage. Pour valider un retour en R1, la situation est assez simple.
5e match sg1

Embouteillage en RM3

6, il y a 6 équipes de l’Ain engagées en RM3 cette saison. Si les carottes sont cuites pour la JL Bourg et l’ASS Lagnieu qui disputeront la 2e phase en poule basse pour assurer un maintien, les choses sont beaucoup plus compliquées pour les 4 autres équipes : Saint Amour, BC Dombes, BC Viriat et CS Ceyzériat. Et que cela soit dans la poule G ou la poule F, l’embouteillage est monstrueux pour