Logo

Championnats aura

Ban Cm

C’est dans la poche pour Villars

Nous avions quitté le BC Villars en juin dernier du côté du Beaujolais en pleine tristesse après avoir vu l’ASVEL s’imposé dans le match de barrage pour la montée en NM3. A peine 6 mois plus tard, la troupe de Selim Bendoula retrouve la poule haute de PNF et aura une nouvelle chance de pouvoir jouer la montée à l’échelon national. 2e de leur poule derrière Domène, intouchable pour l’instant, Villars ne peut plus

Le BC Dombes veut retrouver la PNF

Avec 7 victoires et 1 seule défaite, le BC Dombes est assuré de terminer à la première place de la poule D de RF2. La troupe de Pierre Daroux s’est très bien sortie de cette poule très dense où 4 équipes se disputeront la dernière place qualificative. Le BC Dombes aura un rôle « d’arbitre » lors de ses 2 dernières confrontations pour cette première phase. Si le résultat de son dernier match à domicile face

La CTC val de Saône bien en place

1e de sa poule D de RF3, la CTC val de Saône, promue à ce niveau, est assurée de renouveler son bail pour la saison prochaine à ce niveau de compétition au minimum. Avec 2 victoires d’avance sur Caluire 3 et le point avérage particulier favorable (+38), la troupe de Damien Arnaud a validé l’une des 2 premières places. Si les filles des bords de la Saône veulent terminer, pour l’honneur à la première

Sortir de l’embouteillage

La poule E de PNM au sein de laquelle évolue la CTC CSP01-St Rémy ressemble, à 2 journées de la fin de la première phase à un départ en vacances vers le sud. Si Vaulx en Velin a déjà validé sa qualification en poule haute pour la suite de la saison et que Vallons de la tour évoluera en poule basse, pour les 4 autres équipes c’est un peu la bouteille à l’encre. Sud

1 place pour 3

Si 2 équipes Aindinoises sont à la lutte pour la 2e place de la poule haute en RF2, seule l’une d’elles pourra se qualifier. Voir aucune si les résultats ne sont pas favorables. La situation actuelle, après 8 journées, n’est pas en faveur des équipes Aindinoises. Si le BC Dombes est qualifié, la CTC Bugey et Culoz se disputent le 2e ticket avec le SGOFF. Pour l’instant, les Lyonnaises tiennent la corde en raison

Il n’y a plus d’espoirs…

Comme le chantait Johnny, pour la CTC Bugey (RM2), Oyonnax, Bellegarde, Ceyzériat, (RM3) mais aussi Viriat (PNF), il n’y a plus d’espoirs de qualification en poule haute de leur division. Les Bugistes en RM2 n’ont pas encore signé le moindre succès et ont pris quelques doudounes pour l’hiver. Ils vont devoir puiser dans leurs ressources pour renverser la vapeur en poule basse afin de poursuivre l’aventure en RM2 la saison prochaine. A l’étage inférieur,

Viriat à quitte ou double

En RM3, si les dés sont jetés pour l’US Oyonnax promis à la poule basse, les tangos de Viriat jouent leur qualification ce samedi à domicile contre Ville la Grand. Avec 6 victoires et 2 défaites, les garçons d’Anthony Mignot possède une victoire sur leur adversaire du jour. Défait à l’aller 72-69, Viriat, en s’imposant dimanche après midi, se qualifie pour la poule haute sans avoir à se soucier du point avérage. Une défaite

Que deviennent-ils ?

A l’issue de chaque saison PR, des équipes Aindinoises s’envolent vers les cieux régionaux. L’an dernier, Bellegarde, Oyonnax en garçons, mais aussi la CTC CSP01-St Rémy 2 ont pris la direction de la R3 avec plus ou moins de réussite… pour l’instant. Dur dur pour les garçons Avec 1 seule victoire en 12 matches, le retour de Bellegarde et d’Oyonnax en RM3 ne se passe, pour l’instant, pas aussi bien qu’espéré. Si Oyonnax s’est

Perd et passe pour Pays de Gex ?

3e de la poule E de RM2, le Pays de Gex peut encore se qualifier pour la poule haute. A la lutte avec Saint Blandine (priez pour nous…), et Beaumarchais, les Gessois possèdent 1 victoire de retard sur les 2 équipes Lyonnaises.Mais pour valider leur qualification, les hommes du président Manu Vandenbrocke, doivent impérativement s’imposer sur 2 derniers matches. Et hasard du calendrier, les 2 derniers adversaires de Pays de Gex sont… Beaumarchais et