logo
309805357_810365316822305_8572389356479090931_n

Des espoirs de montée et un titre à prendre…

En marge du match de l’équipe de France féminine, 4 équipes Aindinoises seront en lice sur les parquets régionaux.

Villars en PNM reçoit, en 1/2 finale d’accession en nationale 3 l’équipe de Vallons de la tour. Une équipe Iséroises que retrouvent les Villardois après les avoir affronté en championnat lors de la 2e phase du championnat.
Le bilan affiche 1 victoire partout entre les 2 équipes. Chaque équipe s’étant imposé à domicile : 76-73 à Villars pour les Aindinois et 65-61 pour les Isérois en Isère. En terminant 3e, Villars aura l’avantage du terrain pour cette 1/2 finale.
Les hommes de Pat Boval ont franchi les 2 premiers tours par une victoire et feront tout pour rejoindre l’ASVEL ou Saint Priest pour la finale qui attribuera au vainqueur la montée en Nationale 3.
Les supporters Villardois sont attendus nombreuses et nombreux pour soutenir les co-équipiers de Benoît Logerot dans leur rêve de montée.

CTC CSP01-St Rémy pour un ticket

Si la CTC n’a pu obtenir de montée en Nationale 3 avec ses filles, les clubs de Saint Rémy, Péronnas et Carriat peuvent se refaire avec les garçons qui joueront ce samedi, à 17h00 la montée en PNM face à Gerland Mouche.
Issus de la poule basse, les Lyonnais seront outsiders de cette rencontre mais auront de belles armes à faire valoir. La CTC CSP01-St Rémy, avec l’appui de son public a une belle occasion d’écrire une belle page d’histoire avec une montée qui serait historique. Il reste 40 mn aux garçons d’Aurélie Brassani pour prendre un ticket au sein de l’élite régionale.
Tout comme du côté de Villars, les supporters devraient être nombreuses et nombreux pour cette finale !

Un titre d’assuré pour l’Ain

La finale tant attendue et pronostiquée en début de saison en U18 filles R1 aura bien lieu. Elle se déroulera ce dimanche du côté de Feurs à 13h30. Elles opposera les 2 meilleures équipes de la région. Les 2 équipes affichant le même bilan de 9 victoires pour 1 défaite dans cette 2e phase.
Championnes en titre, Saint Rémy à la possibilité d’écrire un rare et remarquable doublé. De son côté, Viriat, champion de ligue R2 l’an dernier, peut aussi faire un doublé en montant d’un niveau.
Quoi qu’il en soit, le titre restera dans l’Ain pour une année encore. Le derby s’annonce intense et très disputé et les supporters, après avoir vibrés pour l’équipe de France, seront certainement nombreuses et nombreux dans la Loire pour encourager leurs troupes.
Félicitations déjà aux 2 équipes et staff pour leur superbe parcours.