Comité Ain Basketball
29 bis avenue de bad kreuznach 01000 Bourg en Bresse
/
Téléphone
Tel : 04 - 74 - 23 - 62 - 96
/
Téléphone

SOUTIEN

Bonjour à toutes et à tous.

Et non malheureusement ce message ne parlera pas de technique, de tactique, ou encore de pédagogie...
Il s'agira plutôt d'un message sincère et solennel destiné à l'ensemble des acteurs actifs et passifs du basket-ball.

La période que nous vivons est assez troublante. Nous sommes privés de notre passion nous réunissant autour de la balle orange ;  non pas en raison d'un soucis personnel, ce qui peut  régulièrement arrivé dans le sport, mais plutôt à cause d'un problème collectif !

Difficile d'avoir un avis bien tranché et unanime sur la situation actuelle, qui nous est totalement inconnue, que ce soit pour nous ou nos aïeux.
Nous traversons un moment historique.
Cette pandémie nous remet tous à notre place... Elle nous permet de nous recentrer sur les choses essentielles de la vie. Une défaite ou une victoire d'un point au basket n'est peut être pas si dingue finalement...? Je provoque un peu en disant cela, mais pour le coup, difficile de dire le contraire aujourd'hui.

 Il ne s'agit peut-être pas de de basket-ball mais cela ressemble quand même fortement à un match a gagné, à un combat à mener tous ensemble.

C'est dans ces moments-là que les valeurs acquises par l'intermédiaire du basket-ball doivent resurgir.

Que l'on soit d'accord ou non avec les décisions prises par les dirigeants du pays, il faut faire preuve d'esprit collectif et de solidarité. Tout le monde doit aller dans le même sens, pour optimiser les forces.

L'expression "seul on va plus vite ensemble on va plus loin" n'a jamais été autant d'actualité.
Chacun a un rôle à jouer dans ce match, alors respectons les décisions et préconisations de l'État, même si elle ne nous enchantent pas forcément ;
 et vous verrez, nous pourrons fêter tous ensemble la victoire d'un point au terme de ce combat...

A très vite, réunis autour de notre passion,

Prenez soin de vous et de vos proches,

Jonathan,