Comité Ain Basketball
29 bis avenue de bad kreuznach 01000 Bourg en Bresse
/
Téléphone
Tel : 04 - 74 - 23 - 62 - 96
/
Téléphone
C'est la mort dans l'âme que Geneviève Pauget a du se résoudre à l'impensable : Déclarer forfait général avec son équipe séniors RM2, à la veille de reprendre le championnat. Entretien avec une présidente (Au centre de la photo) très marquée par cette décision
 
Quelles ont été les raisons qui vous ont poussées à prendre cette décision ?
 
"Nous savions que nous allons vivre une saison (2015-2016) compliquée, car au mois de juin, entre les arrêts et les départs, nous avons enregistré la perte de 8 joueurs !? au sein de notre équipe fanion. Jusqu'au bout avec Jean Michel Chantereau et Clément Lavergne nous avons cherché des solutions pour préserver notre équipe dans le championnat RM2. Malheureusement, après des matches amicaux aux résultats catastrophiques, peu de joueurs étaient motivés pour vivre une saison difficile en RM2. Certains ont préféré se résoudre à jouer en DM1. Douloureusement nous avons décidé de déclarer forfait avant le début du championnat. Si nous ne l'avions pas fait maintenant, nous aurions fait des forfaits en cours de saison, perdu bon nombre de matchs... Ce n'est pas de gaïté de coeur, mais c'était la solution la plus raisonable."

Quel est votre sentiment au jour d'aujourd'hui ?

"Je ressens beaucoup de tristesse et de déception. Nous avions gagné le droit de jouer en RM2 et avec cette décision, nous ne pouvons même pas défendre notre place sur le terrain. Autant j'aurai accepté (avec difficultés néanmoins) une descente sportive. Autant dans notre situation c'est douloureux."
 
Comment se présente l'avenir pour le club d'Ambérieu ?
 
"Cette décision est bien évidemment un coup d'arrêt pour le club, mais cela ne doit pas être une fin ! Nous allons tout faire pour tenter de comprendre ce qu'il a pu se passer. Pourquoi nous en sommes arrivés à cette situation. Cela doit nous servir pour nous recentrer sur nos jeunes joueurs que nous allons tenter de former au mieux pour l'avenir. Il n'y a pas que les garçons à Ambérieu. Même si ils ont tenu un bon niveau depuis de nombreuses saisons, on ne doit pas occulter le bon travail des filles. Les séniors ont de belles chances en D1 et puis nous avons un bon groupe en U17. C'est ressourçant pour la suite."
 
C'est tout le mal que l'on souhaite au club d'Ambérieu à qui nous souhaitons de rebondir au mieux de cette mauvaise passe.