SEEHIA SIDA ABEGA,
DU CHAMPIONNAT DE
FRANCE U15 AU TITRE DE CHAMPIONNE DE FRANCE

Arrivée au basket à la JL Bourg en 2013 à 12 ans, Seehia dévoile dès le début de belles aptitudes pour le basket. Des qualités qui la mène logiquement au championnat élite avec la CTC JL-Viriat, mais aussi au pôle espoirs de Lyon durant 2 saisons.
A l'issue de la saison 2016-2017, elle poursuit sa progression au sein de l'INSEP.
 
A sa sortie de l'INSEP, la jeune Bressanne met le cap sur Basket Landes en Ligue Féminine et découvre le haut niveau avec même l'Euroligue.
 
En mal de temps de jeu, elle a été prêtée en janvier dernier au club de Nantes pour étoffer son jeu et c'est au bord du parquet qu'elle a pu vivre et partager la victoire de son club à Bourges pour le titre de championne de France, au côté de Céline Dumerc. Si ce nouveau titre est le 7e pour l'ex capitaine de l'équipe de France, il est le tout premier pour Seehia. Avec le "même" parcours de jeune, elle "dépasse" Antoine Diot qui, malgré ses nombreux trophées en Espagne et les coupes de France, recherche toujours le 1e titre de champion de France.
 
"C'est incroyable ! C'est ouf ! On a du mal à réaliser ! Nous sommes championnes !" Les premiers mots enthousiastes de Seehia pour qualifier ce qu'elle vient de vivre.
"Nous avons travaillé toute l'année pour vivre un moment pareil. Jamais nous n'avons lâché même après les défaites contre Tarbes et Saint Amand. Même si je n'ai pu être complètement actrice dans ce final 4, j'étais à fond derrière les filles. Techniquement nous avons bien joué, mais notre coeur et notre solidarité, les valeurs humaines du club ont fait la différence. Surtout en 1/2 face à l'ASVEL, les championnes en titre. La finale était la dernière marche et nous n'avons pas trébuché.
Pour notre retour à Mont de Marsan, personne n'était au courant qu'il y aurait du monde à notre arrivée, mais c'était génial de pouvoir partager cette joie avec les supporters.
A cause de la COVID, tout au long de la saison ils nous ont suivi à "distance" en nous donnant de l'énergie. Nous adressant des messages de soutien... Nous nous en sommes nourris pour leur apporter ce titre, en véhiculant un peu de leurs valeurs."

Après les visites auprès des élus locaux, Seehia reprend la route des entraînements afin de préparer au mieux la coupe du monde U19 prévue du 7 au 14 août prochain en Hongrie.
Avec son appétit, elle cherchera à croquer une nouvelle médaille.
 
Bravo Seehia pour ce titre !
 
L'Ain, terre de basket. Terre de champions !
 
Photo Julien Bacot