logo-comite-quadri
ComiteDepartemental-01-Horizontal

LES LIONNES INTRAITABLES

LES LIONNES INTRAITABLES
Pour le retour à la compétition de haut niveau dans la salle Falconnier, il y avait du monde ce dimanche 26 septembre pour assister à la rencontre entre Fribourg (Suisse) et Lyon-Asvel féminin.

Si les dirigeants culoziens espéraient une belle affluence, ils ont été servis avec des tribunes copieusement garnies.

Sur le parquet, les villeurbannaises, bien que privées de 4 joueuses dont Marine Johanes, se sont montrées intraitables. Après un départ en douceur marqué par l'ouverture du score par Juste Joycte par un tir bonifié, le FC Lyon-ASVEL voit Fribourg prendre les commandes 21-14 après les 10 premières minutes.

Mais le retour de bâton va être douloureux pour les Suissesses qui encaissent un 23-9. L'ASVEL impose sa puissance avec Chartereau et Ciak, les médaillées olympiques, qui se régalent (39 points à elles deux au total).

Dans la 2e mi-temps, après que les spectateurs aient visité la buvette, l'ASVEL va gérer et contrôler le tempo de la partie. 20-14 et 24-18 pour finaliser une victoire solide 84-62 démontrant tout le potentiel de la troupe de Pierre Vincent.

L'ensemble du Culoz BC était heureux à l'issue du coup de sifflet final pour cette journée complétement réussie.
 

RETOUR DU HAUT NIVEAU A CULOZ

RETOUR DU HAUT NIVEAU A CULOZ
Bassin du basket féminin durant de longues années, Culoz accueille ce dimanche 26 septembre un match de gala entre LDLC ASVEL et Fribourg (Suisse) et ce pour le plus grand plaisir des dirigeants : "Retrouver le haut niveau dans la salle Falconnier est une belle promotion pour le basket féminin. Si cela peut permettre à des jeunes de venir pratiquer, on ne va pas s'en priver." indique Philippe Comte le président du Culoz BC.

Le public du Bugey sud sera gâté en tout cas. "Si l'on ne connaît pas le niveau de Fribourg, l'ASVEL est une valeur sûre du basket Français et Européen. Les recevoir est la preuve d'une belle confiance du staff Villeurbannais en tout cas." précise pour sa part Fabienne Miguet, cheville ouvrière de cet évènement. "Il n'y a plus d'open fémin'Ain et un rendez-vous de haut niveau féminin manque pour le basket."

Le public pourra se régaler de la présence de 3 médaillées d'argent aux derniers JO sur le parquet Bugiste avec : Héléna Ciak, Alexia Chartereau et Marine Johannes (photo) qui devrait enthousiasmer le public par ses actions toujours audacieuses et spectaculaires. L'occasion sera belle aussi de découvrir le potentiel de la jeune Lituanienne Juste Ocyte et l'expérimentée Belge Julie Allemant entre autres.

Enfin sur le banc Villeurbannais, si Guy Prat est toujours assistant, il a vu partir Valéry Demory (retour à Montpellier) avec qui il travaillait depuis de nombreuses années et découvrira Pierre Vincent. L'ancien entraîneur de l'équipe de France revient à Villeurbanne. Mais après avoir coaché les garçons (2011-2014), c'est à la tête des filles qu'il fait son retour au sein du club de Tony Parker. Pierre Vincent est LE coach du basket féminin, avant Valérie Garnier avec : champion d'Europe en 2009, argent en 2011 et bronze en 2013 et vice champion olympique en 2012 avec les bleues. En club le panier est aussi garni : 4 titres de champions et 3 finales perdues, 5 coupes de France, 2 titres d'Italie, 3 supercoupes d'Italie et 2 coupes d'Italie.

Le retour de Pierre Vincent sur le banc Villeurbannais affiche les ambitions du club sur la scène Française et Européenne.

Les ingrédients sont là pour une après midi de dégustation de basket. Cette collation aura lieu à la salle Falconnier de Culoz à 15h30 avec bien évidemment le pass sanitaire valide et à tarif plus que privilégié (5 € - gratuit pour les moins de 18 ans)

Après de longs mois sans basket, les dirigeants Culoziens offrent un beau cadeau à leurs supporters et amoureux du basket avec cette affiche qui on l'espère, attirera un nombreux public.
 
AFFICHE MATCH GALA CHARNAY ASVEL