Comité Ain Basketball
29 bis avenue de bad kreuznach 01000 Bourg en Bresse
/
Téléphone
Tel : 04 - 74 - 23 - 62 - 96
/
Téléphone

JEAN LUC TISSOT
académie
départementale

Du haut de ses 47 ans, Jean Luc Tissot sera certainement l’un des plus jeunes pensionnaires d’une académie du basket, ça peut mettre un petit coup de vieux.
 
Après avoir tout fait au sein du club de la JL Bourg, de joueur à président, en passant par directeur sportif, entraîneur des pros, entraîneur du centre de formation, le passage du club en société, le changement de salle, 4 montées, un titre de champion NM1… Jean Luc Tissot va quitter, momentanément ? définitivement ? seul lui le sait, la scène du basket.
L’aventure entre Jean Luc et le club Burgien aura durée pas loin d’un quart de siècle. 2019 voit donc la fin de cette idylle.  
Une fin que l’on regrette au comité de l’Ain tant ses qualités pourraient servir et nourrir nombre de générations. Mais l’homme de convictions et de principes qu’il est, ne se reconnait plus trop dans le basket qui arrive avec la montée de l’individualisation de la pratique et de sa gestion.
 
Durant ces dernières saisons à la tête du centre de formation, il aura vécu des aventures humaines fortes et intenses. Car la formation, avec le degré d’excellence et d’exigence qu’y a mis Jean Luc Tissot demande un investissement de chaque instant. La tâche ne s’arrêtant pas seulement au « 28*15 », avec les séances d’entraînements et les matches. Lorsque vous avez la responsabilité de jeunes joueurs souvent très loin de leurs familles, l’accompagnement en dehors de la salle compte aussi énormément (la gestion scolaire, les soins médicaux, le bien être des jeunes joueurs…).
Et l’homme de passion qu’est Jean Luc n’a pas fait dans la demi-mesure.
Alors après avoir murement réfléchi accompagné de son épouse Claudie, il a décidé en novembre dernier, de quitter le club de son cœur.
Les équipes qu’aura dirigé Jean Luc durant ces dernières saisons auront été fidèles à son image, à ses valeurs. Un basket engagé, sans concessions avec une haine féroce de la défaite et un amour inconditionnel pour la victoire avec un basket léché, pur, collectif, intense, avec le goût de l’effort… des 2 côtés du parquet. Un amoureux du beau jeu. Du très beau jeu même
 
Le basket départemental perd, nous l’espérons, momentanément (mais c’est lui qui nous le dira) une personnalité ultra compétente de notre sport. Des compétences unanimement reconnues par l’ensemble des entraîneurs des centres de formation qui l’a élu entraîneur de l’Année 2019 des équipes espoirs.
Un titre honorant tant la qualité du jeu proposé sur le parquet que l’état d’esprit affiché par ses joueurs et ce, depuis qu’il a embrassé la carrière de coach.
 
Ce soir, pour ces raisons, il n’est pas fait « officier de la légion d’honneur », mais il fait son entrée à l’académie départemental du basket, notre « panthéon », notre « hall of fame » du basket à nous et c’est plus que mérité.  
Mesdames et Messieurs, merci d’accueillir comme il se doit Jean Luc Tissot.