COMITE AIN DE BASKETBALL
29 bis avenue de bad kreuznach
0474236296

TURQUIE - MONTENEGRO

La Turquie a réalisé une 2e mi-temps parfaite face à l'Espagne dans son premier match. Elle affronte aujourd'hui le Monténégro qui a bousculé l'équipe de France dans un jeu très académique.
Le duel s'annonce intéressant...
 
Pas de round d'observation entre les 2 équipes qui démarrent sur les chapeaux de roues. La Turquie par le meneur Cete alimente la marque par 2 paniers. Les Monténégrins répondent par 3 tirs primés consécutifs : 9-4 pour les rouges du Monténégro après 2'30 de jeu.
Le basket est vraiment dans les gênes des pays Slaves. Alors que l'on pense que le Monténégro va se faire manger par les grands gabrits Turcs. Le Monténégro impose son jeu et mène 11-7 au bout de 4'. 
Les Turcs commencent à prendre leurs marques en attaque et trouvent des paniers faciles 11-12. Le Monténégro décide de passer en zone en défense pour contre carrer le jeu Turc. 
De l'autre côté du terrain, le Monténégro par leur capitaine Vujicic enquille un nouveau tir primé 15-11. Ecart tout de suite combler par 2 contre attaques dont 1 terminée par un dunk de Sanakli. 15-15 et il reste 3'50 dans cette première période diablement accrochée.Vujicic est intenable et rentre un nouveau triplé (le 3e pour lui et le 5e de son équipe). 18-17 pour le Monténégro et 2''50 à jouer. Le Monténégro est au bord de la rupture au bout des 10 premières minutes mais tient le choc. Le tout est de savoir pour combien de temps... 23-23 avant la dernière minute. Très appliqués et concentrés, les Monténégrins bouclent la première période en tête 26-23 ! 
 
Au début du 2e quart, le Monténégro fait un écart de 7 points en 2 mn ! 33-26 grâce encore une fois à leur capitaine Vujicic mais aussi l'intérieur Boskovic. Toujours très appliqué, le Monténégro rivalise avec son adversaire. Mais la Turquie revient à hauteur du Monténégro à 5' de la pause 33-33. Le match s'emballe. Les Turcs alternent quelques contre attaques et paniers intérieurs pendant que le Monténégro joue sur son adresse 39-37 à 2' de la mi-temps. Un nouveau "triplé" pour le Monténégro relance l'équipe Slave aux avants postes 44-39 à 1' de la fin de cette première mi-temps. Le retour en jeu du meneur Cenovic modifie le jeu du Monténégro.La dernière minute est "poussive". Les 2 équipes cumulent énormément de maladresse. Le Monténégro vire en tête avec 3 points d'avance 44-41.
 
7/14 c'est la réussite du Monténégro à 3 pts ! Vujicic : 3 sur 4 et Milosevic 4 sur 4. De son côté la Turquie affiche un 0/8...
 
La Turquie commence le 3e quart avec la ferme intention de prendre les commandes. Le ton est haussé en défense et le collectif se met en marche en attaque. Les Turcs passent un 14-4 en 5'. Le Monténégro a la tête sous l'eau. Parviendront-ils à revenir ?
Le Monténégro perd son basket. Les rouges enchainent les balles perdues et les mauvais choix en attaque offrant autant de ballons que les Turcs exploitent de manière "chirurgicale". 61-50 et 3'20 à jouer. La Turquie a mis la main sur le match et n'a pas envie de le laisser filer. Le menue Ilyasoglu fait superbemment jouer les siens... sans s'oublier toutefois. Le Monténégro ne répond que de manière sporadique mais reste mené de 10 points 57-67 ! 

La Turquie propose un jeu plus complet dans cette 4e période. Supérieurs à tous niveaux, ils déjouent les défenses proposées par le Monténégro. L'écart enfle à vue d'oeil. Le Monténégro est dépassé et englouti par la force collective des Turcs. 80-67 à 3' de la fin de la rencontre. La Turquie se dirige vers une 2e victoire dans un style "rouleau compresseur" dans les 10 dernières minutes. Les Monténégrins complètement déboussoulés tentent de contenir les vélléités Turcques mais sans grand succès. La tête et les jambes n'y sont plus.
Les Turcs s'imposent finalement très facilement 93-72 au terme d'une 2e mi-temps remportée 52-28 ! 

ESPAGNE - FRANCE

Le ton est vite donné sur les premières actions. Nous assisterons à un match qui va faire la part belle aux défenses. Après 2' de jeu le score est toujours de 0-0.
C'est Diallo à 3 points qui ouvre le compteur pour la France qui joue en blanc ce soir. L'Espagne répond tout de suite. 3-2 après 3' de jeu.
La pression est palpable chez l'ensemble des joueurs qui manquent de nombreux tirs et balbutient un peu leur jeu. L'intérieur et capitaine Espagnol Dike Egun impose son gabarit dans la raquette et fait passer les siens devant : 7-6 après 5'. Chez les bleus, Bernard Faure, le coach sort Da Silva au profit de Marnette qui signe son entrée par un triplé. Mais l'intenable Dike Egun fait un chantier en attaque 12-10 pour l'Espagne. Le duel entre Dike et Miyem sera l'une des cléf du match.
La rencontre est très physique et intense pour des "gamins" de 16 ans ! 
Les 2 équipes nous livre un superbe match de ping pong ! Je jeu passe d'un panier à l'autre à la vitesse grand "V" ! La France est devant grâce à ses tirs à 3 points de Da Silva et Marnette 17-14 à 2' de la pause de la première période.
Les 2 dernières minutes ne donnent rien. La France reste devant 17-14.
 
Après 10 mn assez folles, les jeunes joueurs baissent un peu d'intensité (mais c'est relatif...). Ebonkoli fait un travail important sur Dike Egun à l'intérieur. Mais la puissance de l'Espagnol lui permet d'enquiller de nouveaux paniers plus difficiles les uns que les autres 21-20 pour la France après 3' dans la 2e période. Arthur Simon profite de son temps de jeu pour se montrer à son avantage en scorant ligne de fond. 
L'Espagne porpose à la France une défense de zone pour tester l'adresse à distance de la France. Les blancs restent en individuelle et impose un défi physique.
Avec des tirs manqués et une balle perdue, la France laisse "filer" l'Espagne 24-21 à 5' de la mi-temps. Les Français ne sont pas suffisamment lucides dans leurs choix et gaspillent de précieuses munitions. L'Espagne plante une banderille à 3 points par le bien nommé Fernandez Fernandez De Marco pour prendre 6 points d'avance 27-21 et 4'30 à jouer. Un nouveau triplé donne 9 points d'avance alors que la France continue d'envoyer des ballons dans les tribunes en contre attaque 30-21 pour l'Espagne. Marnette pour la France montre l'étendue de la qualité de son bras avec 2 tirs longue distance. L'un en transition, le second sur jeu placé. Cette série ramène la France à 3 points de la Roja 30-33 à 1' de la pause. La France rejoint les vestiaires avec un tout petit point de retard 34-35 sur un dernier panier accordé pour avoir été contré en phase descendante.
 
La pause a reposé les organismes. Les garçons reprennent le jeu avec le même rythme qu'en début de rencontre. Miyem et Dike Egun se livrent un combat homérique dans la peinture. Le jeu est bien en place pour les 2 équipes qui sont au coude à coude. 47-46 pour la France à 1' du terme de la période. L'Espagne fait un "mini break" en 15''. Après 2 lancer francs Ibériques, la France perd une balle offrant sur un plateau 2 nouveaux points 50-47 pour la Roja à la fin du 3e quart. La dernière période s'annonce passionnante. 
 
La dernière période débute par une balle gagnée par la défense Française qui pousse l'Espagne au bout des 24''. Les 2 pièces maîtresses des sélections (Miyem et Dike Egun) sont sur le banc. Diallo score en fin de possession un tir en ligne de fond, mais la réponse des Ibères est immédiate 52-49 pour les rouges... La défense Française est excellente et pousse la Roja sur chaque attaque au bout des 24''. En attaque, les "bleus" trouvent la mire à longue distance ce qui les fait passer devant 54-52 à 6' de la fin de la partie. Miyem fait parler toute sa science du jeu et utilise sa mobilité pour se défaire de Dike Egun. Malheureusement sa maladresse aux lancer ne permet pas à la France d'augmenter son avance. La France mène d'un point 55-54 et 5' à jouer.
La France défend le fer et les Espagnols doivent lutter pour scorer. Il le faut souvent aux lancer francs sur cette période. 57-56 à 3'30 pour la France. Léo Billon enquille un 3 points à 3' de la fin et Throuard provoque une faute sur contre attaque. 61-56 pour les "bleus". Après Billon c'est Diallo qui se met au diapason des siens avec un nouveau 3 points. Il reste 2'20 à jouer et la France à fait un petit écart 64-56. Mais l'Espagne est loin d'avoir abdiqué.
Anthony Da Silva gère superbemment les dernières minutes en trouvant toujours le partenaire le mieux placé. A 1'50 de la fin il transpèrce la défense Ibérique pour donner 10 points d'avance aux siens. 66-56. La France, malgré ses 10 points d'avance se semble pas sereine. Elle laisse échapper des rebonds et perd un ballon sur un retour en zone ! L'Espagne n'a pu concrétiser au lancer ces "cadeaux" et reste en retrait 58-66 à 1'20 du terme. A 50'' de la fin Anthony Da Silva sort pour blessure, mais es partenaires continuent de défendre le plomb. L'Espagne ne reviendra pas et la France s'impose 66-58. Nous avons assisté à une belle 1/2 finale etnre la France et l'Espagne. La finale se déroulera demain entre la France et la Turquie pour le gain du tournoi.