COMITE DE L'AIN DE BASKETBALL
29 bis avenue de bad kreuznach
0474236296

tres belle ceremonie d'OUVERTURE

Jacky Desseme, joueur emblématique des EV Bellegarde et ancien international de l'équipe de France a ouvert officiellement le 30e tournoi des EVB. 
Fred Denève, ensuite avec le maire de Bellegarde Régis Petit, ont mis en valeur les créateurs de ce tournoi, Jean Pierre Gomez, Christian Ménard, Jean Claude Poncet, Roland Gonnet autour du président Charles Besson.
La 30e édition est définitivement lancée
 

LES PHOTOS DE LA CEREMONIE D'OUVERTURE

croatie - turquie

Coup d'envoi de la première rencontre du tournoi international de Bellegarde. La Croatie "reçoit" la Turquie pour cette première rencontre, avant la cérémonie d'ouverture.
Le public Turque est venu en nombre pour cette partie débutée à 17h00.
Les Croates prennent le meilleur dans le premier quart grâce à Planinic (6 points) et Kukic (5) points. La Croatie mène 22-16 après 10 mn de jeu.
La Croatie fait un joli break à 4'30 de la mi-temps avec un jeu collectif très bien huilé et une adresse aux tirs extérieurs (Samanic). 35-27. Les Turques mettent en place une défense de zone avec 5 grands gabarits.
Les Croates contournent la défense Turque en prennent 10 points d'avance 39-29 à 2'30 de la pause. Les Turques se perdent dans une succession de tirs à 3 points sans réussite.
La Croatie rejoint les vestaires avec une avance de 12 points d'avance (43-31) grâce à une très belle intensité défensive et une bonne gestion de ses ballons en attaque.
La 2e mi-temps reprend avec des turques désireux d'intensifier les débats. Mais les Croates résistent à cette pression. La maîtrise de leurs fondamentaux et leur lecture du jeu leurs permettent de mener la partie 47-33 à 7' de la fin de la période. Les Turs se montrent maladroits dans la finition. Des contres attaques les autorisent d'espérer, mais la Croatie fait la course en tête. 
Le coach Turque Soguksu se voit sanctionner d'une faute technique pour contestation à 3'30 de la fin de la période. Les Croates en profitent pour inscrire 4 points sur cette séquence avec un 3 points de l'inévitable Planinic Juré. 55-42. Il reste 2' à jouer avant la dernière période.
Sur les ailes de Planinic, la Croatie mène 57-44 avant le dernier acte.
Les Croates dominent la dernière période avec une adresse à 3 points incroyable. Palokaj inscrit 2 tirs de rang. Les Turques sont dans les cordes à 20 longueurs 62-42. Les rotations Croates laissent un peu plus de large aux Turques qui reviennent grâce à leur jeu rapide 67-54, mais restent à bonne distance.
Planinic et Samanic, nettement au dessus gèrent au mieux l'avance Croate. Il reste 4' à jouer et les Croates ont la main sur la partie, malgré les réactions Turques. 
La Croatie contrôle les dernières minutes pour s'imposer au final 76-62, sans jouer la dernière balle.
Planinic (17 points) est élu MVP de la rencontre
 

POLOGNE - FRANCE

Après une émouvante cérémonie d'ouverture, la France va disputer sa première rencontre face à la Pologne, organisateur du prochain Euro du 12 au 20 août prochain.
L'équipe de France débute la rencontre tambour battant. Autour de son joyau Doumbouya, les bleus étouffent la Pologne. 20-12. Mais les Polonais, sans faire de bruit, laisse passer l'orage et reviennent à la fin du 1er 1/4. 20 partout après 10 mn.
Les 2 équipes se neutralisent lors du 2e quart temps. Plus athlétiques, les bleus n'arrivent cependant pas à concrétiser leur puissance. Au contraire, les Polonais serrent les rangs pour faire bloc et résistent aux déferlantes bleues. 29-28 à 3'40 de la pause.  
En plus d'être puissante, la France montre une réelle adresse dans les tirs à 3 points. Ce qui ne gache rien et permet d'ouvrir la défense de zone Polonaise. C'est d'ailleurs grâce à cette adresse que la France mène 31-28. Doumbouya, véritable talent à l'état pur, fait le show sur des tirs intérieurs acrobatiques.
En 1c1, les bleus sont intenables. C'est un peu plus compliqué sur jeu placé. Des oublis défensifs de la Pologne permettent aux bleus de virer en tête à la pause : 37-35
La France réalise une 2e mi-temps d'une énorme intensité. Doumbouya, véritable pépite, qui va faire fantasmer tous les recruteurs du monde entier (rien que cela), expose tout son talent et son... énorme potentiel. Contres, rebonds, contres attaques concluent par des dunks toujours plus spectaculaire, il porte son équipe avec une facilité déconcertante. Il éclabousse la partie et termine meilleur marqueur de la rencontre avec une ligne de stats incroyable : 32 points (14/21), 12 rebonds ! Après avoir mis les siens sur orbite avec une belle avance, les bleus vont gérer les 10 dernières minutes pour s'imposer finalement sans trembler 87-65.
La France remporte sa première partie. Nous avons hâte de voir la confrontation demain face à la Croatie qui a montré un gros potentiel aussi.