COMITE AIN DE BASKETBALL
29 bis avenue de bad kreuznach
0474236296

CROATIE - POLOGNE

La Pologne dispute son dernier match face à la Croatie pour éviter la cuillère de bois. Pour sa première participation, les Polonais sont un "ton en dessous" des 3 autres nations.
La Croatie a montré de très belles dispositions et voudra finir son tournoi en beauté.
Le début de la partie est à l'avantage de la Croatie. Planinic et Samanic les fers de lance Croates donnent le tempo. La Pologne tente de résister aux vagues rouges mais semble déjà dépassée. 12-7 en 5'. Pensant la rencontre "facile" les Croates se relâchent. Les Polonais accrocheurs en profitent et volent 2 ballons dont l'un est conclu par un dunk incroyable de Valda (meilleur joueur le la Pologne). Les blancs reviennent sur les talons des Croates 11-12. Après 2 lancer francs, et un nouveau panier de Walda intenable (7 points de rang), la Pologne passe devant 13-12 à 3'30 de la première pause. Portée par un énorme Walda (13 pts sur les 19 de son équipe en 10 mn), la Pologne vire en tête après le 1er quart : 19-14.
La Croatie se reprend au début du 2e quart en passant un 7-0 à la Pologne. Les Polonais payent leurs effors du 1er quart et sont perturbés par l'absence de leur leader Walda. 22-19 après 3' de jeu. Après avoir encaissé un 8-0, la Pologne retrouve des couleurs avec le retour de Walda. Il plante un énorme 3 points pour ramener les siens à 1 point 24-25. Mais Bistrovic lui répond dans la foulée 28-24 il reste 5' avant la pause. Le jeu s'accélère pour les 2 équipes. Les actions d'éclats se succèdent des 2 côtés du terrain. Mais Walda se montre à son avantage avec un nouveau panier plus faute. 27-28 et il reste 4'46 à jouer. La Pologne joue sur un rythme intense donnant un réel piment à la partie. Les prises de risques Polonaises sont importantes mais donne un côté spectaculaire à leur jeu. Cela leur permet aussi d'être en tête 35-34 à la pause. 
La Croatie, avec un jeu trop prévisible, s'enlise dans la solide défense adverse. La Pologne continue de jouer avec ses prises de risques et réussite. 41-34 pour la Pologne (le plus gros avantage des blancs dans cette partie jusqu'à présent). Fidèles à leur mentalité, les Croates déjouent dans ce 3e acte et laissent filer bon nombre de ballons. La Pologne surf sur son enthousiasme pour prendre 10 points d'avance 47-37 après 5' dans cette période. Les Polonais baisse un peu de régime mais gèrent très bien leur avance pour la conserver à l'entame de la dernière période 54-42 en leur faveur face à la Croatie désordonnée.
Les Polonais font la course en tête et augmentent leur avance 63-46 au bout de 6' dans le 4e acte. Walda toujours présent, fait jouer ses partenaires et notamment Janczak (grand poste 4) qui se régale à la périphérie. Les Croates reviennent un peu, mais de manière sporadique 63-50 à 2' du terme. Les dernières secondes sont confuses. La Pologne, un peu à bout de souffle, perd de sa lucidité. Les Coates en profitent pour revenir et se montrer menaçant 65-56 à 45" du terme et avec la balle. La Croatie met le feu dans les dernières secondes. Palokaj se prend pour Curry et envoi 2 missiles à plus de 10 m ! La Croatie est à 3 points derrière la Pologne 64-67 et 15" à jouer. Rajewicz a 2 lancer pour la Pologne à 8" du terme. 1 seul est transformé. La Croatie aura la balle et 4 points de retard 64-68 ! La Croatie manque sa dernière posséssion. La Pologne s'impose pour la première fois dans ce tournoi... 69-64 et prend la 3e place.

FRANCE - TURQUIE POUR LA VICTOIRE FINALE

Les bleus affrontent la Turquie avec pour enjeu la première place du tournoi. Les Turcs, avec leurs grands et lourds gabarits peuvent poser des problèmes à la France qui comptera encore sur sa vitesse en attaque et sa densité défensive.
Dans une ambiance de folie, la France attaque la finale du tournoi face à la Turquie avec une intensité incroyable pour des jeunes de 16 ans seulement. Après 2'20 les bleus (en maillots blancs pour l'occasion) mènent 6-2. L'intensité déployée en ce début de partie est incroyable. Les 2 équipes se livrent un somptueux duel. 8-4 après 5'. La qualité du jeu s'en ressent, mais la rencontre est agréable à suivre. La Turquie égalise au bout de 7' à 8-8. Les Turcs prennent l'option de prendre l'arme atomique Doumbouya à 2 à chaque fois que celui-ci à la balle, ce qui le perturbe dans son jeu offensif. 
Dans un quart temps d'une rare intensité, les 2 équipes ne parviennent pas à faire le break. Les 2 équipes font la pause avec un point d'avance pour la France 16-15.
Le 2e quart débute tout aussi intense. Les Turcs se montrent agressif offensivement pour contre carrer la puissance Française. Doumbouya st bien pris en défense et se voit limité en périphérie. Mais Ayayi distribue pour faire jouer ses partenaires avec réussite. La France prend 5 points d'avance à 5' de la pause 25-20. Konuk sort alors de sa boîte. L'arrière Turc inscrit 5 points de rang, et donne le ton à sa défense ! A 1'30 de la pause, les 2 équipes sont à égalités 27-27. Les Turcs, un peu "apathyques" lors de ses 2 premières rencontres, sembles être galvanisés pour cette finale face à la France. Ils regagnent les vestaires avec 2 points d'avance 31-29 alors que Doumbouya est un peu en dessous de ses 2 autres performances.
Les bleus confondent vitesse et précipitation dans le 3e quart. Alros que du côté Turc, Konuk et Akay, des lignes arrières, font les beaux jours des joueurs du Bosphore, la France veut revenir trop vite au score. La traction arrière Turc montre une très belle maîtrise du jeu et du tempo de la partie pour laisser les leurs devant 39-36 (3' à jouer), malgré les tirs à 3 points des bleus. Les bleus sont dépassés sur cette période et en réel manque de réussite. Les Turcs récitent un joli basket en contrôlant le tempo tels de vieux briscards. Avant les 10 dernières minutes, les bleus sont dans les cordes 45-36 !
Pour le dernier quart, les bleus passent un 9-0 aux Turcs et comblent leur retard en 3'. 45-45. Comme d'habitude, les Turcs laissent passer les grelons et reprennent 5 points grâce au diable Konuk (21 pts) 50-45. En manque de réussite en attaque Doumbouya montre une activité incroyable dans les airs, poussant les Turcs à des pertes de balles. Akay est sanctionné pour 5 fautes sur un rebond d'Ayayi 47-50. Cela peut être le tournant. Mais l'alter égo d'Akay, Konuk inscrit un nouveau tir primé ! 53-47. Les bleus vont trop vite et balbutient leur basket pour vouloir revenir au score.
La Turquie, plein de maîtrise contrôle les dernières actions avec maestria. Dans une fin de match halletante avec un retour des Français, les Turcs guidés par le MVP Konuk s'impose 58-53 face à des Français qui se seront montrés un peu émoussés.
La Turquie remporte le tournoi devant la France, la Pologne et la Croatie.

sebastian walda mvp

Sébastian Walda de la Pologne, vainqueur de la Croatie est élu MVP de la rencontre avec 26 pts (dont 21 en première période) 11 fautes provoquées 4 interceptions et 5 rebonds
 

3 FRANCAIS DANS LE 5 MAJEUR DU TOURNOI

Le MVP du tournoi est le Turc Mert Konuk. Auteur d'un match monstrueux en finale face à la France il avait réalisé 2 autres matches très fourni.
A ses côtés on retrouve comme meilleur meneur Joël Ayayi (France), , Théo Madelon (France) à l'arrière, Mert Konuk à l'aile, le grand Lucas Samanic (Croatie) au poste d'ailier fort et le joyau Français Seikou Doumbouya au poste d'intérieur.
Un 5 à l'accent Français mais qui a fier allure. Les futures vedettes de demain ?

mert konuk mvp de la finale

Avec 27 points et 12 rebonds, l'arrière Turc Mert Konuk est élu MVP de la rencontre France - Turquie. Il a littéralement porté les siens vers la victoire finale.