COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone

ESPOIRS JEEP ELITE
DERNIERE LIGNE DROITE

Les vacances de février étaient la dernière pause d'ici la fin du championnat le 6 mai prochain. C'est donc le début de la dernière ligne droite avant certainement le trophée du futur qui se déroulera à Nantes. 3e après ses 2 dernières défaites, la JL aimerai débarquer à Nantes en 2e place histoire de donner du corps à son parcours 2019-2020.

Restant sur 2 défaites de suite en championnat (face à Pau et Cholet), les espoirs ont repris la compétition avec une victoire en 16e de finale de la coupe de France séniors, suivie d'une défaite en 8e contre Aubenas (voir par ailleurs).
 
Ce samedi ils retrouvent le championnat en déplacement au Mans avec l'envie de prendre une nouvelle victoire pour aller déloger Strasbourg du fauteuil de dauphin des intouchables Choletais.
 
Si Le Mans ne s'est imposé qu'à 7 reprises, la JL devra se méfier d'un adversaire qui voudra certainement gommer la raclée reçue en octobre dernier sur le parquet d'Ekinox 92-48. La troupe de Fabrice Serrano devra se passer des services de son maître à jouer Hugo Benitez, devenant de jour en jour un élément important du groupe pro, ce qui a quelque peu déréglé le bon ordonnancement des espoirs.
 
La qualité du groupe est cependant là, et "l'absence" d'Hugo doit permettre aux autres joueurs de prendre un peu plus de responsabilités, ce qu'ils ne manqueront pas de faire, à l'image de Mbaye Ndiaye (photo) qui voit arriver, avec la fin de la saison, la fin de son aventure avec le centre de formation de la JL. Avant de dire au revoir à ses co-équipiers, l'ailier fort Sénégalais doit guider ses partenaires pour aller chercher une 2e place que le groupe mérite. Mais pour cela il ne faudra pas se prendre les pieds dans le parquet à Antarès samedi soir face au Mans.

CHAMPIONNAT DE FRANCE NF3
LE RETOUR DU GRAND TOTEM

9 mois ! 9 mois quasiment jour pour jour que le grand Pierre Murtin n'a pas promené sa longue silhouette le long d'un banc de touche.
Depuis le titre de champion de France U18 en mai 2019, Pierre Murtin entraîne "à la carte". Mais ce dimanche c'est bel et bien à la tête d'une équipe qu'il tentera d'apporter une nouvelle victoire, lui qui n'a pas connu la défaite depuis le mois d'avril... 2018 (Ca rajoute un peu de pression l'ami Pierre !)

Si le "grand totem" de la JL Bourg coachera les séniors filles de Nationale 3 ce dimanche face à Cran Pringy, c'est pour "dépanner" afin de permettre au coach en titre de profiter de vacances aux Philippines. Et même si ce n'est pour qu'une seule rencontre, Pierre met un point d'honneur à bien préparer cette rencontre afin de l'emporter pour que les filles puissent à minima garder leur 2e place au classement.

Annoncé comme favori en début de saison, les hautes Savoyardes sont à la lutte pour le maintien. Surfant sur 3 victoires de suite, elles affichent une belle dynamique et se sont relancées au classement (6e). Mais cette place qui pourrait être confortable dans d'autres poules ou divisions n'assurent pour l'instant pas grand chose, puisqu'elles ne possèdent qu'une victoire d'avance sur le maintien !?

C'est donc avec beaucoup d'ambition que Cran arrive en Bresse. Si les Bressanes restent sur une défaite à Ozon, elles pourront compter, normalement, sur Nesrine Aboudi qui doit obtenir son feu vert médical pour reprendre la compétition après 2 mois d'arrêt. Cela serait une bonne chose car Pierre Murtin devra faire sans Marie Truffet ni Solenn Monnet (blessée à la cheville). Pierre manquera donc l'occasion de côtoyer la 3e génération de monnet (après avoir joué avec Jean Jacques (le grand père), coaché Jérôme (le papa), la fille n'y aura pas droit).

Il n'empêche que le talent et les qualités sont bien là du côté Bressan pour aller chercher une 14e victoire. La rencontre promet en tout cas un superbe niveau avec un joli duel à l'intérieur entre Lucille Chaboud (ex Culoz) et Laëtitia Mesgui entre autres.

Le match sera à suivre à la salle de la JL à partir de 15h30 ce dimanche 1er mars.