COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone

NF3,
LES EAGLES
passent la seconde...

La rencontre entre les eagles et Ozon était importante pour les filles de Maxime Vasselin afin de rester dans le haut du tableau, mais aussi d'éviter de se rendre à Cran et Dijon sous la pression du résultat.
Sans faire un grand match, les eagles se sont imposées 52-41 et prennent du coup la 2e place du classement derrière Furdenheim invaincu. Belle opération !
 
Si la CTC ouvre le score dès l'entre deux par Nesrine Aboudi, les 2 attaques resteront aphones durant près de 5 mn dans le premier quart au grand dam du nombreux public ayant préféré le match à la cueillette des champignons. Durant les 5 premières minutes les 2 équipes vont soigner leur endurance en enchainant les aller-retour sans réussite.
 
Charlotte Fouillet (photo) éclaire le jeu et débride le score. en 5 mn elle plante 11 des 15 points des siennes avec 3 paniers bonifiés. La CTC prend la tête de la rencontre 15-6 et ne lâchera plus l'affaire.
 
Lors du 2e quart, les plans du coach Vasselin sont bouleversés. Charlotte Fouillet écope de 2 fautes de rang, tout comme Nesrine Aboudi. Daphné Debiesse Tixier, de retour d'opération (23 septembre) fait son apparition sur le parquet pour 1 mn histoire de gérer les fautes des meneuses des eagles.
La mi-temps est sifflée sur le score de 26-19 en faveur de la CTC. L'écart aurait déjà pu être plus grand sans une maladresse dommageable.
 
Le 3e quart sera à sens unique pour les Eagles. Ozon ne résiste pas au tempo imposé par les locales qui passent un 18-7 et prennent 19 longueurs d'avance 44-26 au bout de 30 mn. Grepelut, Mesgui font un énorme travail à l'intérieur en contrôlant parfaitement le rebond. Les ailières se régalent. Dès lors on s'attend à une fin de match en forme d'apothéose.
 
Malheureusement, sans réllement comprendre, la CTC balbutie son basket dès qu'elle prend 20 points d'avance (46-26). Il reste 8 mn à jouer et Ozon va se refaire la "cerise". Dans ce laps de temps, les Lyonnaises reviennent, sans véritablement élever leur niveau de jeu, à 10 points 46-36 et devient menaçant pour des eagles qui semblent avoir perdu leurs ailes. A 1'30 du buzzer, Anne Laure Camuset rassure tout le monde avec une nouvelle flèche derrière l'arc 49-36. Le match est plié.
 
Avec cette 4e victoire, la CTC prend la 2e place et peut envisager ses 2 prochains déplacements en toute sérénité. Le coach va pouvoir intégrer Daphné Debiesse Tixier, mais aussi l'intégration de Laura Sario. Laura n'est autre que l'épouse de Jamar Wilson et a été internationale Finlandaise. Son mètre 82 sera un atout supplémentaire pour une équipe Bressane qui peut viser plus haut qu'un "simple" maintien...