COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone

ESPOIRS JEEP ELITE
UNE MARGE
DE MANOEUVRE POUR LA JL

Pour son 14e match de la saison, les espoirs de la JL Bourg ont fait fort et envoyé un sacré message à la concurrence, en s'imposant 91-81 face à Nanterre sans 2 de ses pièces maîtresses. Les gars de Fabrice Serrano poursuivent leur route à la 2e place du classement (12-2) suivant le rythme de Cholet (invaincu) et Dijon.
Si Nanterre se présente sans son étoile Victor Wembanyama, les Bressans laissent à disposition du groupe pro et Johan Randriamananjara et Hugo Benitez ! Sans ses 2 pièces maîtresses, la JL a placé un 51-34 entre le 2e et 3e quart.
Le collectif Burgien a encore frappé avec 27 passes décisives (18 pour les Parisiens), mais aussi une solidarité aux rebonds (42 contre 33) et enfin à la marque puisque sur les 8 joueurs de coach Serrano entrés en jeu, 7 alignent entre 8 et 16 points.
Avec encore 3 matches au programme avant noël (le 18 face à Boulazac, le 20 face à Gravelines et enfin le 23 à Monaco), Fabrice Serrano aura bien besoin de la force de son collectif pour préserver cette 2e place à Noël.

lES EAGLES PASSERONT NOEL EN TETE

Le basket Aindinois n'a rarement été à pareille fête. Il y a bien évidemment les PROS qui s'illustrent de saison en saison au sein de la JEEP ELITE. Il y a eu l'an dernier les U18 de la JL qui nous ont régalé avec le titre de champion de France et leur superbe jeu. Les espoirs n'étaient pas en reste non plus. Sans oublier les U15 filles de Damien Fontaine qui n'ont manqué de pas grand chose la qualification au final "4" de la catégorie en mai dernier. 
 
Cette année, il y en a encore pour tous les goûts. Dans les pages de ligue, nous pourrons voir les bons résultats de nos équipes pour cette trève de Noël. Nous avons les U18 et les espoirs qui surfent sur l'an dernier avec une qualification en top 16 pour les garçons de Nicolas Croisy, et la 2e place de ceux de Fabrice Serrano...
 
Et puis, et puis il y a la CTC Bresse Eagle... Il y a longtemps que le basket féminin Aindinois n'avait pas été à pareille fête. Dans leur choc face à Furdenheim pour la 1e place de la poule H de nationale 3, les filles de Maxime Vasselin ont livré une rencontre de haut niveau.
Grâce à un collectif très soudé, impliqué, toutes les filles ont apporté une énorme contribution dans la victoire. Une victoire construite dans un premier temps sur une défense d'enfer et étouffante pour les Alsaciennes.
 
Il a fallu attendre près de 2 mn avant que le nombreux public présent à Viriat puisse savourer le premier panier des eagles. Mais durant ce laps de temps, la troupe de Maxime Vasselin a donné le ton en défense avec une intensité incroyable.
Malgré l'enjeu de cette partie (1e place pour le vainqueur), le fair play est de rigueur. Anne Laure Camuset redonne un ballon à l'adversaire alors que l'arbitre ne l'avait pas vu toucher le ballon. Respect !
L'implication défensive est toujours présente, mais elle a un prix. Nesrine Aboudi est sanctionnée de 2 fautes après 5 mn de jeu.
Alors que le tempo est déjà élevé, Daphnée Debiesse Tixier en remplacement d'Aboudi en remet une couche ! Si la meneuse de retour de Macon et Charlotte Fouillet s'illustrent derrière la ligne, Justine Grepelut, et Laetitia Mesgui font respecter la loi sous les panneaux en bousculant les intérieures Alsaciennes.
Après 10' de jeu la CTC mène 16-12.
 
Dans le 2e quart temps, la pression défensive Bressane est toujours présente à l'image de Marie Truffet qui est sur tous les ballons. Furdenheim ne peut absolument pas mettre son jeu en place. Les lignes arrières et extérieures de la CTC font des merveilles en attaque et sans une certaine maladresse des intérieures du à la débauche d'énergie défensive les eagles seraient certainement devant à la pause 36-36 !
 
Une merveille de 3e quart
 
Au retour des vestiaires, alors que les eagles se sont remplumées, elles repartent plein pot et vont cuire les cigognes à l'étouffée... Durant 10 mn, celles qui partagent la tête du championnat ne vont inscrire... qu'1 seul petit point !? Comme en attaque, la fluidité est toujours là la CTC vire au 3/4 de la partie avec une importante avance 54-37. Comme un symbole, la capitaine des eagles en manque de réussite en attaque inscrit le dernier panier du quart temps après une feinte de tir "d'école" ponctuant une nouvelle belle attaque Bressane.
 
Pour le dernier acte de cette partie, Furdenheim sort une défense de zone pour tenter d'inverser la tendance. Les 2 premières attaques des eagles sont manquées et sanctionnées par Furdenheim qui claque un 6-0 en moins d'1 mn ! Mais cela sera le "chant des cigognes" puisque Maxime Vasselin prends un temps mort pour recadrer le jeu de son équipe. Les eagles s'envolent à nouveau et géreront superbemment la fin de partie en maintenant un écart substantielle pouvant être important à l'heure du décompte final. 
Les Eagles s'imposent 70-53 (9e victoire de rang) et terminent l'année 2019 toute seule à la 1e place de la poule de Nationale 3. Elles vont pouvoir passer une trêve en toute quiètude et prendre quelques jours pour se reposer afin de repartir de plus belle en 2020.
 
Avec un tel niveau de jeu et d'implication, les filles de Maxime Vasselin auront quand même du mal à se cacher pour la phase retour et figurent parmi les favorites pour les 1e place de la poule. La 1e serait une superbe opportunité pour le basket féminin. Savourons dans un premier temps la photo du classement et ces fêtes de fin d'année....

ESPOIRS PRO A
CONFORTER
SA 2E PLACE

Les espoirs de la JL Bourg poursuivent leur marathon de décembre (5 matches en 1 mois) avec un déplacement dans la banlieue parisienne du côté de Naterre !
Les Bressans ont du faire face aux problèmatiques de transports actuelles et rallieront la capitale en mini bus.
Sur le plan sportif, le déplacement à Nanterre arrive tout de suite après le choc face à Dijon que les gars de Fabrice Serrano ont remporté 92-82. Le collectif Bressan a eu raison du Dijonnais (24 passes contre 15 et 5 joueurs avec une évaluation au dessus de 15 !? contre 1 seul pour Dijon).
Avec cette 11e victoire la JL a pris la place de dauphin de Cholet à Dijon. Il va falloir confirmer maintenant cette 2e place en allant chercher une victoire à Nanterre.
Il y aura certainement pour certains joueurs Nanterriens un petit esprit de revanche après la finale perdue en U18 en mai dernier. Nanterre voudra aussi poursuivre son bon bilan à domicile (5 victoires en 6 matches [défaite face aux voisins de Levallois]). Et enfin se "racheter" après leur défaite la semaine dernière à Strasbourg qui les fait "glisser" au classement (5e avec Strasbourg [9-4])
Pour la JL, il va falloir trouver les solutions pour contenir le niveau athlétique des Nanterriens et leur "phare" en la personne de Victor Wembanyama (2m18 et 16 ans à peine). Encore une fois, il faudra assurer sur le plan collectif, mais le maître à jouer Hugo Benitez, qui se voit confier des responsabilités en Jeep Elite, va trouver les moyens de bien faire jouer son équipe comme à son habitude.
 
La JL réalise en tout cas 1 magnifique première partie de saison et qu'il serait bon que la JL puisse accueillir Cholet le leader le 23 décembre prochain à la 2e place du classement. Mais pour cela, il ne faut pas se "trouer" à Nanterre...

NATIONALE 3 FILLES
1E PLACE
EN JEU POUR LES EAGLES

C'est un week end de gala qui attend les dirigeants du BC Viriat et de la CTC JL-Viriat ! Les garçons en RM3 ouvriront le bal samedi soir face au CLAR pour la 1e place de RM3 de la poule C. Les eagles, elles, reçoivent Furdenheim avec qui elles partagent la 1e place de la poule H de Nationale 3.
2 chocs avant les fêtes de fin d'année à la "maison" ! C'est là une belle occasion de terminer 2019 sur une superbe note.
Pour l'instant, il y a très peu d'écart entre les 2 équipes de tête !? 67.1 pts en attaque contre 66.3 pour la CTC et au niveau de la défense l'écart est aussi infime 52.1 pour les Alsaciennes contre 52.5 pour les Eagles !?
Un magnifique duel en perspective entre 2 équipes très proches l'une de l'autre, mais à la fin du quel il y aura obligatoirement un vainqueur qui prendra la 1e place de la division.
 
Si la CTC s'est inclinée à Chenôve, Furdenheim s'est fait surprendre à Ozon le 3 novembre dernier (49-55). C'est un véritable duel et choc auquel les amateurs de basket pourront assister ce dimanche à 15h30 où bien malin est celui qui peut annoncer le résultat de la rencontre.
 
L'appui du public sera certainement un atout et les dirigeants ont eu du "nez" en organisant pour l'occasion la présentation des équipes de la CTC ! Il n'y a "plus qu'à gagner" pour fêter noël avant l'heure...