COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone

U13 GARCONS LIGUE
BUGEY
APRES PROLONGATION

Les U13 de la CTC Bugey conservent leur 1e place de la poule N de R3, mais il aura fallu une prolongation pour la jeune troupe de Jonathan Bono pour s'imposer face à une solide équipe de Villefranche 69-60.
Avec cette 3e victoire de suite, les Bugistes gardent leur 1e place, mais la concurrence est affutée derrière avec Villefranche, Charpennes et Pays de Gex en embuscade avec 1 seule défaite de retard. 

John Bono a pu compter sur le grand Tom Nivlet. Précieux aux rebonds, il a alimenté la marque avec 30 unités à son compteur personnel. Derrière le "carton" de Tom, le collectif est bien en place avec 6 joueurs entre 2 et 12 points !

La CTC Bugey peut viser en tout cas la 1e place synonyme de qualification pour les phases finales de la division.

U18 R1
FIN DE SERIE
POUR LA CTC JL-VIRIAT

Après 12 matches sans défaite, les U18 filles de la CTC JL-Viriat se sont inclinées pour la 1e fois de la saison sur le parquet de Pontcharra ce week end. Une défaite 66-60 qui redistribue le jeu de cartes de cette poule G de R1.
Avec la CTC et Saint Rémy, le comité espère avoir les 2 équipes aux 2 premières place pour disputer le final 4 de la catégorie. Avec cette défaite, le derby entre les 2 équipes Aindinoises la semaine prochaine aura encore un peu plus d'enjeu... pour la CTC qui est dans l'obligation de l'emporter pour ne pas voir filer devant Pontcharra et Saint Rémy.

Le match à Pontcharra s'est un peu "éternisé" (2h17 exactement). Sur les 30 fautes commises par la CTC, seulement 6 n'ont pas donné lieu à des lancer francs... Dans cet excercice les Lyonnaises en ont laissé en route puisqu'elles font un 25 sur 44 ! Dans le même temps, les filles de Damien Fontaine ont fait 17 sur 28. 
La CTC a su préserver un faible écart dans cette défaite ce qui, à l'heure du compte final pourrait avoir son importance car il y a de fortes chances que les 2 premières places se jouent au point avérage.

Saint Rémy a 2 rencontres dans le viseur pour prendre seul la 1e place si les filles de Jean Luc Bessard viennent à s'imposer face à la CTC puis Pontcharra dans la foulée.
 

RF2
ET DE 13 POUR LE
LEADER CTC CSP01-ST REMY

Les matches et les selfies des victoires se suivent et se ressemblent pour le leader de la CTC CSP01- St Rémy qui, comme en 2019, survolle le championnat en 2020.
Ce dimanche face à son voisin Culoz et pour le retour en compétition après 2 mois d'absence de la capitaine Caro De Guisa, la CTC n'a laissé aucune chance à Culoz en s'imposant 59-31.
Les filles de Romain Benaud et d'Hérald Mathieux se rapprochent un peu plus de la PNF avec 4 victoires d'avance sur Fraisses et 5 sur Saint Priest (défait à Basket Ball 5e ce week end !?).
Culoz, comme tous les adversaires de la CTC n'avait pas les armes pour lutter ce dimanche. Le leader offensif Elodie Candy, vite sanctionnée de 5 fautes n'a mis que 4 petits points. Insuffisant pour faire douter une CTC sûre de sa force.
A ce rythme là, la CTC pourrait fêter la montée avec l'arrivée du printemps en mars prochain...

RM3
DUEL FRATRICIDE
SOUS PRESSION

Saint Amour fait le court déplacement à Ceyzériat ce week end pour un cruel derby. Si Saint Amour occupe la 11e place de la poule et est, pour l'instant relégable. Ceyzériat n'est guère mieux en place puisqu'il est pour l'instant 10e et reste sous la menace de relégation.
Les 2 équipes sont dans l'obligation de s'imposer pour ne pas hypothéquer leurs chances de maintien dès la fin de ce mois de janvier. Mais comme il n'y a pas d'égalité au basket, ce derby s'avère donc capital à 10 matches de la fin de saison.
Cette rencontre marquera des retrouvailles pour David Roche, le nouveau coach de Ceyzériat qui a passé quelques années sur le banc de Saint Amour.
 

RM2
BELLEY POUR
prenrE une revanche ?

Battus à domicile 82-80 à l'aller après prolongation, Belley espère bien prendre une petite revanche sur l'équipe 2 de Tarare. Si les Lyonnais ont glissé au classement après avoir occupé les premiers rangs, ils restent une équipe redoutable et difficile à manoeuvrer dans leur mythique salle.
Belley n'a pas grand chose à perdre dans ce déplacement à Tarare. Bien installés au coeur du classement, une victoire de Belley serait un gros bonus pour conforter ce rang.
 

RM2
NE PAS SE METTRE SOUS
PRESSION EN VAL DE SAONE

Avec la réception de son voisin Saint Louis de Fontaines battu à l'aller 67-63, les hommes de Salah Boufedji feraient une belle opération au classement au regarde de leur match en retard. Mais comme la CTC est capable du meilleur comme du pire (2 défaites face aux lanternes rouges), difficile d'être "serein" à l'heure de faire un pronostic. 
Si la CTC val de Saône reste sur 2 défaites, les Lyonnais sont, quant à eux, sur 2 victoires de rang...
 

RM2
CTC BUGEY ET VILLARS
FACE AUX SOMMETS

Après leur duel homérique il y a 15 jours sur le parquet du Cordier à Ambérieu en Bugey, la CTC et Villars changent de décor pour la reprise du championnat avec, pour chacun, des adversaires redoutables.
Bugey, 13e de la poule (4v-10d) se déplace chez le leader Charlieu. Si Bugey reste sur 4 victoires sur ses 6 derniers matches, Charlieu est sur une série de 6 victoires en 7 matches dont 2 cartons offensifs (112-98 sur Saint Priest et 103-93 à ouest Lyonnais).
A l'aller il n'y avait pas eu photo entre les 2 équipes puisque Charlieu s'était imposé 93-69 à Saint Jean le Vieux. La CTC va devoir contenir l'appétit offensif de Charlieu si elle veut avoir une chance de l'emporter et ainsi poursuivre sa remontée au classement.

De son côté Villars reçoit Pontoise, un autre 1er (il y a 4 équipe en tête de la RM2 : Charlieu, Pontoise, Lentigny et Charpennes). A l'aller la troupe de Benoît Logerot s'était inclinée 91-79. Sur ses terres, Villars a les moyens de l'emporter et de se reprendre confiance après la dernière défaite au buzzer face à Bugey. Villars pourra compter sur son ailier Senegas mais pas pour le prochain match pour lequel il sera suspendu.

U13 FILLES R3
DERBY
POUR LA 1E PLACE

Versées dans la même poule, Bellegarde et BB Revermont se retrouvent ce samedi pour le derby de la poule, mais aussi pour la 1e place. Nos 2 équipes Aindinoises occupent actuellement, en compagnie de Cran Pringy la 1e place avec 2 victoires en autant de rencontres.
Ce derby est donc l'occasion pour l'une des 2 équipes de prendre les commandes de la poule avec Cran ou pas, en fonction de son résultat.
Avec la seule 1e place qualificative pour les 1/2 finales de R3, ce 1e derby est un premier tournant de la saison.
Bellegarde à domicile avec ses grands gabarits ont les faveur du pronostic, mais le BBR peut bousculer les Hautes Bugistes par leur vitesse.
Une jolie rencontre en perspective qui devrait ravir les spectateurs.
 

RF3
CTC JL-VIRIAT 2
CHASSEUR DE TETES

Après avoir fait tomber Montbrison pour la 1e fois de la saison il y a 15 jours, la CTC JL-Viriat 2 se rend à Haut Lyonnais, 2e de la poule pour accrocher une 2e tête à sa besace.
Une nouvelle victoire de la réserve de la CTC lui permettrait de faire un gros rapproché sur le podium. Ce duel mettra fin à une série : Haut Lyonnais est sur 3 victoires de suite alors que la CTC est, quant à elle, sur une dynamique de 4 victoires de rang.
 

RF3
POUR METTRE 3
EQUIPES DERRIERE

Gros coup à jouer pour le FRBB ce week end dans sa course au maintien en RF3. Si les filles de Franck Perrin occupent la dernière place avant la rencontre face à Veauche 2, celles-ci affichent le bilan de 2 victoires et 10 défaites tout comme Beaumarchais et... Veauche. Et c'est aussi 1 défaite de moins que Gerland Mouche une équipe sur qui le FRBB possède le point avérage particulier favorable.

L'équation est simple ! Une victoire du FRBB en bords de Loire combinée avec les défaites de ses adversaires directs et d'un coup d'un seul, le FRBB passerait à la 9e place du classement et totalement relancée pour le maintien.

Battues à l'aller 48-35, le FRBB a toute les cartes en main pour faire "le casse de la saison" ! A condition d'y croire un minimum...
 

RF2
DOMBES POUR
FAIRE UN BREAK

5e de la poule avec 7 victoires et 5 défaites à égalité avec Saint Etienne, le BC Dombes reçoit Bron ce week end (6e avec 6 victoires et 6 défaites).
Une victoire des Dombistes leur permettrait de repousser un adversaire direct pour la lutte aux premières places mais aussi de mettre un pied sur le podium en fonction des résultats de Saint Priest et Fraisses. Car derrière la CTC CSP01, la lutte est ouverte pour le 2e ticket de PN (Fraisses, Saint Priest, Saint Etienne et BC Dombes se tiennent en 1 point).
A l'aller, Dombes s'était imposé à Bron 66-62. Il n'y a "plus qu'à" confirmer ce résultat pour regarder paisiblement les résultats des autres équipes.
 

RF2
QUELLE EQUIPE
AURA LE SOURIRE ?

Entre la CTC CSP01-St Rémy qui veut poursuivre son invincibilité et le Culoz BC qui veut se mêler à la course au podium, l'une de nos 2 équipes Aindinoises aura le sourire à l'issue du derby de RF2 ce dimanche.
Les filles de Romain Benaud et d'Hérald Mathieux ont baissé pavillon pour la 1e fois la semaine dernière en coupe de l'Ain face à Villars. C'est à ce jour leur seule défaite depuis le 17 novembre... 2018 !? Une éternité ! Un 17 novembre qui avait vu la défaite de la CTC à... Culoz !
Si Culoz avait bien failli refaire le coup lors du match aller le 21 septembre dernier (défaite 54-52), la donne est un peu différente maintenant.
Même si la CTC reste sur sa défaite en coupe, la troupe est invaincue en championnat depuis 12 rencontres et file tout droit en pré nationale (4 victoires d'avance sur la 1e dauphine). Les Bressanes veulent garder leur rythme et terminer la saison invaincue.
De son côté Culoz alterne le bon et le moins bon. Même si le maintien devrait être assuré d'ici la fin de saison, la troupe de Stéphanie Comte pourrait espérer bien mieux. Mais les faux pas de l'année dernière handicapent les Bugistes pour se méler complétement à la lutte pour la montée. Si elles n'ont que 2 victoires de retard sur la 2e, ces maudits faux pas seront difficiles à rattraper pour grimper au classement.
En tout cas Culoz espère bien être, comme l'an dernier, la seule équipe à faire tomber la CTC CSP01, même si la tâche s'annonce compliquée.