COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone

RM3, SAINT AMOUR N'EST PLUS DERNIER

Vainqueur 82-53 du Coteau ce week end, les Saint Amourins abandonnent la dernière place de la poule à leur adversaire du jour.
Les hommes de Cyril Henry n'ont jamais réellement tremblé dans cette rencontre, prenant les commandes dès les premières minutes pour ne jamais les lacher. De 17-11 (fin du 1e quart) à 69-38 après 30 minutes de jeu, Saint Amour n'a pas laissé la moindre occasion aux Ligériens d'espérer s'imposer.
Bravo à Saint Amour qui peut envisager une "remontada" pour le maintien.
 

RM3, CTC CSP01-ST REMY CRAQUE EN PROLONGATION

Il n'a pas manqué grand chose à la CTC CSP01-St Rémy pour s'imposer à Caluire. Mais dans un match où les 2 équipes ont fait preuve d'une belle adresse extérieur (10 tirs à 3 points chacune), le "8 sur 23" aux lancer francs a laissé des traces pour les gars de Ludo Toinard et de Didier Pottier.
Les verts tenaient leur victoire d'ailleurs après 30 minutes de jeu 51-45, mais ils ont vu leur avance fondre dans le dernier quart (15-9) pour envoyer les 2 équipes en prolongation.
Les 5 minutes de jeu supplémentaires furent fatales à la CTC qui s'inclinent non sans les honneurs 69-73 sur les bords du Rhône. Cruel.
 

RM3, VIRIAT DANS LE 3E...

Face à l'un des co-leaders de la poule, Viriat ne s'est pas manqué et rafle une nouvelle victoire (la 6e de la saison), éjectant ainsi, Riorges du fauteuil de leader, partagé dorénavant avec le CLAR.
Mais la partie ne fut pas si simple que le score peut le laisser penser (80-64), les gars de Damien Fontaine ont du s'employer. Menés 23-25 après 10 minutes de jeu, Viriat retrouve les vestiaires avec 1 petit point de retard (38-39).
La sortie des vestiaires sera tonitruante avec un 25-9 asssassin pour Riorges. Jéremy Gros Rosanvallon et Arnaud Fontaine livrant à eux deux 19 des 25 points de leur équipe (4 tirs primés) ! La doublette d'artificier a pu compter sur Nicolas Chebance toujours aussi incisif qui, à 43 ans plante 18 points comme au beau temps de sa jeunesse...
Voilà Viriat qui fait une belle opération et qui va pouvoir préparer la réception du CLAR le 14 décembre prochain en toute "quiétude".

RF2, CULOZ S'écroule

En ayant joué avec le feu à Bron Culoz a fini par se brûler. Les filles de Stéphanie Comte étaient pourtant bien parties en prenant les devants après 10 mn 10-5. Elodie Candy alimentant la marque (8 des 10 points), la confiance était de mise.
Dans le 2e quart, c'est Bron qui se montre plus incisif en l'emportant 16-9. Du côté Bugiste, 2 problèmes ! 1- la "Candy dépendance" au scoring 15 des 19 points. 2- les fautes qui commencent à menacer Candy et Neyret...
A la fin du 3e quart très bien négocié 20-13, on imagine une 3e victoire de suite pour Culoz qui mène donc 39-34 avant le dernier acte.
C'est à ce moment là que les Culoziennes "éteignent" la lumière. Durant 10 longues minutes, elles n'inscriront qu'un seul petit panier !? Laissant Bron s'envoler (16-2) vers la victoire finale 50-41. Rageant car il y ,avait la place de passer.
Du coup Culoz reste dans le bas du classement (10e place) et manque une belle occasion de poursuivre sa remontée au classement...
 

RF2, dombes lache du lest

Avec la réception de Saint Etienne, le BC Dombes avait la possibilité de rester au contact des 3 premières en cas de victoire. Malheureusement les filles de Michel Martel ont cédé face à des Stéphanoises bien inspirées qui n'ont pas manqué leur début de match (18-12).
Si le BC Dombes a bien resisté dans le 2e quart (14-14), elles ont pris un léger éclat (12-17) dans le 3e quart ce qui les a mises en difficulté avant le dernier quart (49-38).
Le dernier quart sera à l'avantage des Dombistes 13-8, mais insuffisant pour combler le retard accumulé.
Cette défaite n'est pas "dramatique", mais le BC Dombes voit revenir d'un seul coup : Saint Etienne et Ozon à sa hauteur (4e place). Dommage.
 

RF2, CTC CSP01-ST REMY S'ENVOLE

Dans le choc de la 7e journée de RF2, il n'y a pas eu véritablement de match à Saint Rémy entre la CTC CSP01 et Fraisses.
Les filles de Romain Benaud et d'Hérald Mathieux ont vite éteint tout suspens en prenant le large dès les 10 premières minutes (19-9). Elles n'ont cessé, ensuite de creuser l'écart : 19-13 lors du 2e quart, 19-14 après la pause pour terminer sur un 21-8 et faire monter l'addition à 78-44 ! 34 points d'écart sur un match entre les 2 équipes invaincues de la poule !?
Cela montre la marge de manoeuvre que possèdent les Bressanes sur la concurrence.
Voilà la CTC bien confortablement installée dans le fauteuil de leader sans aucune défaite après 7 rencontres. Elles sont en route vers une 3e montée consécutives et la PNF...

RM3, SAINT AMOUR PEUT LACHER LA DERNIERE PLACE

Saint Amour reçoit ce samedi à 20h30 le Coteau. L'enjeu de cette rencontre ? Abandonner la dernière place. les 2 équipes sont sur 6 défaites de rang depuis le début de la saison et partagent la dernière place.
Les gars de Cyril Henry sont passés près de la victoire face à neulise (60-67), mais aussi face à la JL Bourg (68-74) et aimeraient goûter à la joie d'une victoire cette saison.
Ils disputent leur 2e match de suite à la maison et on donc une belle occasion pour ouvrir leur compteur de victoire.
Quoi qu'il en soit, à l'issue de cette rencontre, 1 seule équipe occupera la dernière place et nous souhaitons qu'il ne s'agira pas de Saint Amour.
 

RM3
VIRIAT DOIT
REVEILLER SON ATTAQUE

Le promu viriati a vécu sa première défaite la semaine dernière du côté de Cote Roannaise. Le 4e de la division a réussi à museler l'attaque des tangos qui n'a inscrit "que" 58 points. Habitués à planter près de 82 points dans les narines de ses adversaires, la bande à Arnaud Fontaine, Jérémy Gros Rosanvallon ont été loin de leurs standards habituels.

Avec cette défaite, Viriat a vu revenir à sa hauteur, le CLAR et Riorges (5 victoires et 1 défaite). Et pour se refaire la cerise, le calendrier propose à Viriat la réception de... Riorges ! On espère tous que les pistoleros seront affutés ce samedi à 20h30 et que les poignets fumeront face aux Ligériens.

Des Ligériens qui ont manqué la montée la saison dernière en raison d'un point avérage défavorable (5e au final, mais 3e avec le même nombre de points que Charpennes et Beaujolais), qui ont à coeur de ne pas la manquer cette saison. 

Si Viriat vise peut être un bon maintien, il n'empêche que le bon début de saison des tangos a pu donner des ambitions à cette troupe et qu'une montée, à la portée de Viriat, ne soit pas pour déplaire aux compétiteurs qu'ils sont.

C'est un superbe match qui attend les supporters des tangos ce samedi à la salle de Viriat à partir de 20h30.

RF2, CULOZ POUR UNE 3E ?

On espère voir le même style de photo dimanche après midi du côté des vestiaires de Bron pour le Culoz BC. Après 4 défaites de rang, les filles de Stéphanie Comte en sont à 2 victoires de suite. La dernière arrachée sur Saint Etienne 64-61.
A égalité au classement avec les Brondillardes, Culoz réaliserai une belle opération en cas de victoire dans la banlieue Lyonnaise. Elle sortirai de la partie basse du classement et se donnerai pas mal d'air pour la suite de la saison.
Mais les Lyonnaises ne se laisseront pas faire aussi facilement. Restant sur 2 défaites de suite à l'extérieur en ayant tenu tête au leader Fraisses 59-66 et Saint Etienne 62-63, Bron voudra certainement renouer avec la victoire en retrouvant son parquet.
Voilà Culoz prévenu. Avec son trident offensif : Candy-Belmoussa-Neyret, Culoz peut passer la 3e...

 

RF2, BC DOMBES POUR RESTER DANS LE BON WAGON

Sans leur pièce maîtresse Ivana Markovic, les filles de Michel Martel ont montré un collectif impressionnant la semaine dernière au Coteau. Sur les bords de la Loire, le BC Dombes a enregistré le retour d'Aurélie Esteves (Garin) qui avait "soif" de jouer; et qui, pour son retour, signe 14 points.
Avec ses partenaires, elles ont relégué Le Coteau à 30 points avec une adresse incroyable : 13 tirs primés !? le dernier quart temps a été bouclé sur un 22-1 tout aussi incroyable à ce niveau. 
C'est en plein confiance que le BC Dombes reçoit ce week end Saint Etienne. Mais face aux Ligériennes, l'histoire ne sera peut être pas aussi facile qu'au Coteau.
Les Stéphanoises sont justes derrière le BC Dombes au classement (3v-3d contre 4v-2d). Michel Martel et sa troupe doivent l'emporter pour rester dans le quator de tête. Si l'on sait que la poule sera dominée par Fraisses et la CTC CSP01-St Rémy, il y a peut être un bon coup à jouer en embuscade des co-leaders.
Mais pour cela, il faut l'emporter sur Saint Etienne pour rester dans le bon wagon.
 

RF2, PAS COMME L'AN DERNIER POUR LA ctc csP01-st remy

L'an dernier à la même époque, la CTC CSP01-St Rémy disputait la 1e place de RF3 face à Culoz. Dans le Bugey, la troupe de Romain Benaud et d'Hérald Mathieux s'était inclinée pour ce qui reste leur seule défaite en plus de 2 saisons ! Le bilan était alors pour la CTC de 6 victoires et aucune défaite.
Ce samedi, la CTC remet le couvert. Avec le même bilan que l'an dernier (6-0), face à un adversaire au même bilan lui aussi. 2 différences par rapport à l'an dernier : 1- l'adversaire sera Fraisses (et pas Culoz). 2- Le match sera à domicile (à Culoz l'an dernier).
 
Au jeu des chiffres, la CTC CSP01 présente une meilleure défense que les Ligériennes (43 contre 57 points encaissés). Mais ces dernières se montrent légèrement plus prolifiques en attaque (66 contre 64 points). Mais Fraisses a déjà disputé 4 de ses 6 matches à domicile (contre 3 pour la CTC).

Les vertes devront se méfier d'une équipe diablement adroite qui, par l'intérmédiaire des 2 soeurs Giraudon, essentiellement, plante 7 paniers à 3 points par matches ?! Contre Saint Priest, 15 des 22 premiers points ont été inscrits derrière la ligne. Contre le FC Lyon, les Ligériennes ont entamé la partie avec 4 tirs primés !
 
Avec l'appui du public, le collectif de la CTC devrait pouvoir faire la différence. En cas de victoire, les vertes conforteraient leur domination et pourraient voir les derniers matches de l'année 2019 avec une plus grande décontraction.
 
Le choc de cette journée est à suivre ce samedi à partir de 19h30 à Saint Rémy.