COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone

LA JL BOURG REMET SON TITRE EN JEU !

Vainqueurs l'an dernier du réputé tournoi de Montaigu, la JL Bourg remet son titre en jeu cette année.

Ce tournoi représente déjà le gratin du basket Français, mais 2018 s'annonce être une édition de toute beauté ! 

En effet, le plateau proposé pour cette 14e édition est tout simplement exceptionnel... Sur les 8 équipes finalistes des groupes A et B, 6 équipes seront présentes : Cholet, le champion groupe A, ASVEL, son dauphin, mais aussi Nanterre. Seul Chalon ne figure pas sur le plateau. Les 2 finalistes du groupe B, Levallois et Nancy seront eux aussi présents. Pour complèter, les dirigeants de Montaigu ont fait appel au Mans, le voisin, mais aussi Orléans, Le Portel et les emblématiques Limoges CSP et Pau, et enfin la JL Bourg.  12 équipes de très haut niveau qui donneront dès ce week end une image des forces en présence pour la saison 2018 - 2019.

L'équipe de Pierre Murtin sera certainement l'équipe à "abattre". Vainqueur "surprise" l'an dernier et vainqueur aussi de la coupe de France U17, les Bressans auront un statut et un standing à défendre.

En match de poules, la jeu retrouvera les Nantais battus en finale de la coupe de France et Le Portel. Il faudra être dans les 2 premiers pour croiser le fer pour le gain du tournoi. Mais au delà de l'aspect sportif, Pierre Murtin compte énormément sur cet évènement pour créér une alchimie nécessaire à son groupe pour jouer le basket "Bressan".

Début des "hostilités" ce vendredi 31 août à partir de 10 heures !

 

U18 MASCULINS, RETROUVER LE FINAL 4 ?

Après avoir échoué aux portes du final 4 l'an dernier, mais en ramenant la coupe de France U17, les U18 du centre de formation de la JL Bourg s'attaque à leur nouvelle saison avec l'envie de retrouver les phases finales, comme en 2014, 2015 et 2016 !

Le groupe drivé encore une fois par l'inusable Pierre Murtin a les moyens de se méler à la lutte pour les premières places. Mais pour cela, il leur faudra impérativement s'assurer l'une des 2 premières places de la poule. Contrairement à la saison dernière, ce ne sont pas 48, mais bien 60 équipes qui sont engagées dans le championnat de France U18.
Par conséquant, la FFBB qualifiera les 2 premiers des 10 poules + les 4 meilleures 3e des 10 poules. La 2e phase verra donc 24 équipes en groupe A se disputer le titre de champion de France et 36 autres pour la "2e division".

Cette modification rajoute un peu de pression sur les jeunes épaules des Bressans. Pour la 1e phase ils n'auront pas trop à "souffrir" des déplacements puisqu'ils croiseront le fer avec Roanne, Lyon SO, Aix Maurienne, Vaulx en Velin et Vichy. Sur le papier, la JL doit pouvoir accrocher l'une des 2 premières places, mais les partenaires d'Hugo Bénitez devront éviter les "trous d'air" pour éviter toute mauvaise surprise.

Le 1er match de championnat leur propose une entrée en matière "directe" avec Aix Maurienne. L'avantage est que la "Jeu" aura la chance d'évoluer à domicile, le 16 septembre prochain.

La journée

U15 FILLES, 4e SAISON EN FRANCE

4e saison en championnat de France pour l'équipe de la CTC (2 années sous les couleurs de la Bresse et la dernière sous celles de la CTC JL-Viriat).
 
Pour cette saison, Damien Fontaine aura un effectif un peu "serré" et comptera sur l'expérience acquise par le noyau dur (filles nées en 2004) qui constituera l'ossature du groupe 2019 : Pauline et Maïwenn Donio, Sarah Hajij, Zélie Tissot, Céline Galy, et Mylène Joseph. L'arrivée de Maissane Bonnard en provenance du FJ Belley sera aussi un atout supplémentaire pour un groupe qui devra montrer de la maturité.
 
En 1e phase Damien Fontaine et sa troupe retrouveront 2 connaissances avec la CTC Roannais (qui devrait moins dominer les débats que la saison dernière) et Cournon. La CTC JL-Viriat croisera le fer avec le FC Lyon qui semble être au dessus du lot, mais aussi Chenôve, une équipe qu'avait rencontrer la CTC il y a 2 saisons maintenant, et enfin Besançon qui représente l'inconnue de la poule.
 
Les entraînements ont repris depuis le 20 août dernier avec des journées complètes. Et pour lancer la saison, les filles disputeront le tournoi le 9 septembre prochain à Viriat (voir ici), avant d'attaquer la saison le 16 septembre à domicile face à Chenôve, en lever de rideau de la NF3 ! Une belle journée de basket en perspective pour se mettre en appétit d'une saison que l'on a hâte de déguster.
 
 

RETOUR EN NATIONAL

2 saisons après leur descente de nationale (2016), la CTC JL-Viriat retrouve le championnat de France 3e division, avec une fièvreuse envie de goûter à nouveau à ce niveau.

Pour cette 3e année à la tête de l'équipe, Karen Demont pourra compter sur l'ossature qui a bouclé la saison dernière avec 1 seule défaite en championnat et le titre de champion de ligue !

Mais le coach Bressan sait bien que l'exercice qui se présente ne sera certainement pas aussi aisé que le dernier. Pour la reprise du championnat, les filles de l'Ain auront le plaisir d'évoluer à domicile. Et c'est l'équipe d'Ozon (9e de la saison dernière en Nationale 3) qui se présentera sur le parquet Viriati le 16 septembre prochain pour cette première.

Une première que devra "prendre" la CTC pour enivsager le maintien le plus rapidement possible. Si le voeu de Karen Demont d'éviter Annemasse, La Tronche, Pringy versées en poule A, a été réalisé, il y aura fort à faire face aux équipes du "Lyonnais" : Vénissieux, Ozon, St Chamond 2, Unieux et Bron (présent l'an dernier en Pré national avec la CTC), mais aussi contre celles de l'Est de la France : Berrwiller-Staffelfelden , Illfurth et Horbourg-Wihr et Wittenheim (que seule Véronique Weickert pourra prononcer correctement du 1er coup). Ces équipes ont l'habitude de bien figurer dans ces championnats nationaux et les déplacements pèseront certainement dans les jambes de la CTC.

La CTC pourra toutefois compter sur un fond de jeu déjà bien en place, avec une cohésion et une forte solidarité acquises la saison dernière. Le coach ne comptera certainement pas se reposer sur ces seules qualités et poussera son groupe pour que les filles affichent une détermination sans failles afin d'obtenir un très bon maintien. A moins que les filles aient l'envie de viser plus haut...

La 1e journée dans une quinzaine de jours va permettre de situer une partie de ses ambitions.

La journée