COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone

LA JL BOURG ECHOUE D'UN RIEN

Avec la réception de Cholet, la JL Bourg avait le "loisir" de pouvoir véritablement se jauger pour la suite de son championnat. Sans Théo Sérrano, ni Antoine Bibollet Ruche, la troupe de Jean Luc Tissot a offert un match d'un sacré niveau.
 
Nous regretterons quand même ne pas pouvoir disposer d'une feuille de marque électonique qui nous permettrait d'étayer un peu plus nos propos... Alors que l"e-marque est obligatoire dans l'Ain pour la catégorie U13, celle-ci n'est pas utilisé pour le championnat de France espoirs !?
 
Mais bon nous nous égarons quelque peu... Revenons à ce match entre Cholet, "l'euroleague des centres de formation" à la JL Bourg qui s'avère être à ce jour, le concurrent N°1 de l'équipe des Mauges.
 
Les partenaires d'Hugo Benitez (notre photo) démarrent "timidement"  la partie. Cholet avec ses intérieurs longs comme des jours sans fin (Govindy 2m12 et Woghiren 2m15) moissonnent aux rebonds des 2 côtés du terrain à tour de rôle. Robineau à la mène distribue les caviars et impose le tempo de la rencontre.
Après un Alley oop digne d'un "top 10" et de 2 rebonds offensifs repris en "claquette dunk", on voit mal à ce moment là comment la JL pourra s'en sortir sans une grosse ardoise.
A l'exception de Ndiaye Mbaye, les blancs de la JL cherchent le bon rythme et sembles un peu en difficulté. L'ailier sénégalais quant à lui n'a pas froid aux yeux. Il alterne les aller-retour en bâche à 5 reprises les attaquants Choletais.
La JL, un peu au rupteur rejoint les vestiaires avec 9 points de retard (46-55).
 
Au retour de ces mêmes vestiaires, les Bressans vont se montrer... exceptionnels ! La défense monte d'un cran alors que c'était déjà pas mal. Une boîte sur Robineau, le meneur adverse perturbe le jeu Choletais. La JL enchaine les "stops" défensifs et se montrent étincelant en attaque. Théo Rey enquille 3 tirs primés dont une bombe à 10 mètres à faire palir Stephen Curry. Cholet perd son basket et un peu de ses nerfs. C'est tout bon pour la JL qui passe devant dans ce 3e quart temps de très très haut niveau. 
 
La bataille est tout aussi acharnée dans la dernière période. On sait alors qu'il faudra faire le moins d'erreur possible pour l'emporter. Malheureusement la JL Bourg va manquer une "petiteecontre attaque par ci, lâcher un ballon par là, ce que ne manquerons pas d'exploiter Cholet. Au final les Choletais s'imposent 97-91 à l'issue d'un match intense.
La JL peut bien évidemment se mordre les doigts de n'avoir pu mettre la tête sous l'eau de son adversaire, mais la JL n'a pas à rougir de la prestation livrée samedi soir.  Elle a été à 2 doigts de faire tomber le solide leader pour la 1e fois de la saison.
 
Après cette rencontre, la JL ne peut plus se cacher et peuvent raisonnablement envisager une qualification dans le tournoi du futur. Ils peuvent même viser au moins l'une des 4 premières places.
 
Bravo pour la prestation en espérant, pour les amateurs de basket, qu'elle en appelle encore bien d'autres.

ESPOIRS PROA, LE MATCH DES LUMIERES

En ce jour de fête des lumières, Ekinox l'aura encore plus qu'à l'accoutumée. Si les Pros auront un match "piège" face au dernier de la division Cholet. Une équipe des Mauges qui vient de changer son coach (attention au fameux choc psychologique) en la personne de l'expérimenté Erman Kunter, champion de France avec Cholet en 2010.
Les espoirs ne seront pas en reste puisque l'opposition entre la JL Bourg et le Cholet CB opposera le leader invaincu à l'un de ses dauphins (la JL est à égalité avec Dijon).
Cholet peut être qualifié de l'Euroligue de la formation. Depuis toujours le club des Mauges a développé de nombreux et superbes joueurs à commencer par Antoine Rigaudeau, Jim Bilba (pour les plus anciens) à Killian Hayes (le fils de Deron, vu à Bourg en 2001) et bien d'autres ayant alimenté nombres de clubs pros.
 
A ce jour, l'historique du centre de la formation n'est pas aussi fourni que celui de Cholet, mais les derniers résultats obtenus depuis ces dernières saisons (NM2, U18, Espoirs) sont d'un très haut niveau.
 
Cette rencontre au sommet promet énormément et elle permettra de connaître véritablement le niveau des Bressans. Pour l'instant Cholet joue tel un rouleau compresseur. Invaincu en 11 rencontres, ils ont infligé quelques cartons à leurs adversaires : 113-71 contre Levallois, 129-68 contre Antibes, 704-75 à Limoges et encore 98-53 face au Mans. Cholet possède une force de frappe que n'a pas encore la JL Bourg.
Mais les Bressans joueront certainement crânement leur chance car leur parcours est très positif en ce début de championnat : 9 victoires - 2 défaites (72-72 à Nanterre et Dijon (67-78). La JL a réussi aussi de gros cartons, peut être moins retentissant que son adversaire du jour, mais qui démontrent une certaine maîtrise de son collectif (111-76 face à Antibes, 98-68 à Boulazac, 89-55 contre Chalon...)
 
Nous donnons rendez-vous aux amoureux du beau jeu samedi soir à partir de 17 heures ce samedi pour, nous l'espérons, un joli feu d'artifice de basket.
Que le meilleur gagne !