COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone

ESPOIRS PRO A, BILAN A MI SAISON

Si le bilan de l'équipe Pro de la JL Bourg est largement dans les plans des objectifs des dirigeants à mi-championnat (7e place et qualification en leader's cup), les espoirs ne sont pas en reste et démontrent avec les U18 une image de la formation Bressane des plus positives.

Des chiffres éloquents

Après 17 rencontres, il serait difficile à un professeur, comme il le ferait pour le bulletin d'un de ses élèves, de qualifier les chiffres du centre de formation Bressan :
17 matches
2e place au classement derrière Cholet et à égalité avec Dijon
14 victoires (sur un écart moyen de près de 21 points)
3 défaites (Nanterre 71-72 ; Dijon 67-78 et Cholet 91-97) pas de quoi rougir
2e attaque avec 83 points marqués derrière Cholet
3e défense avec 67 points encaissés par match derrière Dijon et Le Portel

La 2e place au classement n'est donc pas du tout un hasard après cette première moitié de championnat.
Perfectionniste, le coach Burgien se veut ambitieux pour la suite de la saison

La 1e place dans le viseur

"Notre objectif en début de saison était de se qualifier pour le trophée du futur. Sauf à ce que nous nous écroulions, nous devrions être présent à Dijon les 25 et 26 mai prochain en Bourgogne avec les 7 premières équipes. Mais avant cela, j'aimerai que l'on joue notre carte à fond pour accrocher la 1e place. Nous avons 4 matches à prendre d'ici au 2 mars pour tenter de la prendre (Réception de Fos le 23 janvier, puis Boulazac le 1er février. Déplacement à Cholet le 9 février et réception de Dijon le 2 mars). En faisant le plein nous pourrions revenir à 1 victoire de Cholet !"
10e la saison dernière après avoir terminé 15e en 2014-2015 pour leur retour en Pro A, les espoirs montrent une montée en puissance intéressante pour l'ensemble du club et des jeunes qui "poussent" derrière. 

Des regrets

Jean Luc Tissot concède quelques regrets depuis le début de la saison en septembre dernier. Ils ne sont pas nombreux ! 2 seulement : "Le premier est notre défaite à Nanterre (71-72). Nous n'étions pas spécialement prêt et nous nous sommes fait piéger alors que ce n'était que notre 2e match de championnat. Le second est plus récent avec notre défaite contre Cholet. Nous avons fait tout ce qu'il fallait pour jouer le leader les yeux dans les yeux, mais la fin de match a été un peu tronquée et nous sommes finalement tombés 91-97." En rêvant un peu et en refaisant le monde, nous pourrions avoir l'équipe de la JL sur le trône du championnat. Mais peut être qu'avec ces victoires là, l'équipe en aurait laisser filer d'autres... Alors gardons cette belle 2e place pour l'instant. 

De belles satisfactions

Ces regrets sont vites balayés par les motifs de satisfactions, avec l'éclosion de Théo Rey et Ndiaye Mbaye avec les Pros. Même s'ils ont quelques minutes, ils se montrent efficaces à chacune de leurs sorties.
La révélation d'Hugo Benitez qui en étant encore U18 a pris les commandes du groupe espoirs avec aisance et qui la drive de main de maître.
Il y a aussi la constance progression de d'Antoine Bibollet-Ruche, Joanny Cretinon ou encore Thomas Van Ounsem, Théo Serrano et Arnaud Revaz. Des joueurs présents depuis quelques années au centre de formation qui démontrent de belles qualités.
Il y a aussi le "petit" nouveau Johan Randriamananjara , arrivé de l'INSEP, et après 9 mois sans compétition revient aux affaires avec une belle sortie à Strasbourg.

Concurrence et émulation

Ajouté à cela les passerelles entre le centre de formation et les U18 ! Ces mouvements de joueurs permettent au groupe espoirs d'être en concurrence saine et apporte une émulation aux U18. Ces mouvements profitent aux joueurs et aux 2 équipes. Tom Dary Sagnes, Arthur Simon, Benjamin Curis et Hugo Cosse venant des U18 ne sont pas uniquement des joueurs de "complément", mais s'intègrent parfaitement dans les rotations.

La coupe de France à jouer

Les centres de formations sont automatiquement qualifiés en coupe de France et font leur entrée en lice lors des 32e de finale. Ce samedi ils affrontent Lons le Saunier (Nat 2) pour le plus grand plaisir du coach Jean Luc Tissot : "La coupe de France nous permet d'être en compétition tout le temps et évite les "trous". Nous allons donc la jouer à fond et tout faire pour passer l'obstacle de Lons." Vainqueur en U17 l'année dernière, la coupe représente une opportunité pour garnir encore peu plus l'armoire à trophées.

35% de joueurs en équipe nationale !?

Derniers motifs de satisfaction pour le centre de formation ce sont le nombre de sélectionnés avec les équipes nationales. Sur le groupe de 20 joueurs, la JL peut se targuer d'avoir 7 joueurs !? 5 sous le drapeau tricolore : Tom Dary-Sagnes et Hugo Benitez avec l'équipe de France U18 3x3. Théo Rey et Johan Randriamananjara avec les U19 (5c5), Malcom Cazalon avec les U18, et enfin Arnaud Revaz sous les couleurs de la Suisse et Thomas Van Ounsem sous le drapeau Belge.

Il reste maintenant 17 matches de championnat pour les espoirs de la JL afin de terminer à la plus haute place du classement et mettre la cerise sur le gateau d'une saison qui s'annonce prometteuse. On en salive d'avance....

REPONSE

Nous vous avons invité à participer à notre petit jeu pour savoir qui se "cachait" sur la photo. Il s'agit bien de Nesrine Aboudi de la CTC JL-Viriat lors du match face à Horbourg dimanche dernier.

Sur les 36 réponses, vous avez été 23 à donner la bonne réponse.

Nous tâcherons de vous proposer une nouvelle photo très prochainement.
 

ET POURQUOI PAS ?

Après 2 rencontres dans cette 2e phase, s'il est un peu tôt encore pour établir une hierarchie, on ne peut pas s'interdire de rêver pour nos "petites" U15. Car si nous parlons souvent des U18 garçons de Pierre Murtin en vue des phases finales, est-ce que les filles de Damien Fontaine ne pourraient-elles pas le faire ?! Regardons un peu plus en détailes les premiers résultats :

1e match de la CTC a Aix et défaite après prolongation 72-85. Dans le même temps, le FC Lyon était écrasé 67-96 par Montpellier ! Le FC Lyon qu'a battu 1 fois la CTC lors de la 1e phase.
Et Roanne s'était incliné face à Nice 44-58. Roanne que la CTC a battu 2 fois en 1e phase.

Pour le compte de la 2e journée, nous avons la CTC qui s'est imposé sur Nice 74-66. Montpellier s'est incliné lourdement face à Aix 69-96 et Roanne s'est imposé d'une courte tête 92-59 sur le FC Lyon.

Si au classement Aix occupe la 1e place, invaincue, on peut être optimiste pour la suite du championnat ! Il y a vraiment un coup à jouer pour la CTC. Même si la concurrence est très serrée et que le pronostic n'est qu'une "simulation" au regard des résultats. Il faudra prouver cela sur le parquet. Mais la troupe de Damien Fontaine peut vraiment aller chercher la 1e place d'ici mai prochain et ainsi disputer la phase finale...

Prochaine étape le 3 février à Montpellier. Les filles ont donc 15 jours pour préparer ce rendez-vous.

On croit en vous !
 

LES DERNIERS MOTS N'ONT PAS SUFFI

Alors qu'il reste 2 mn à jouer, Nice est dans les cordes face à la CTC JL-Viriat. Sentant alors sa meneuse, la talentueuse Clara Leite en difficulté, Lucas Guignochau, le coach de Nice la ramène sur le banc pour lui donner les dernières consignes et la remobiliser pour le rush final.
Malheureusement pour Nice et heureusement pour la CTC, les derniers mots de l'entraîneur n'ont pas suffi et Clara a du voir la CTC célébrer la victoire.
Damien Fontaine et sa bande devront être sur leurs gardes au bord de la méditerranée et maîtriser l'impact de Clara Leite, auteurs de 16 pionts hier.
 

CONCENTRATION MADAME L'ARBITRE...

Secrétaire générale de la ligue Aura en semaine Janine Mulas est sur les parquets le week end en qualité d arbitre. 
 
Originaire de thoissey, c'est avec grand plaisir au elle était à bourg pour officier le match de NF3 entre la ctc jl-viriat et horbourg.
 
Le temps d'une remise en jeu elle a pris le temps de prendre la pause pour un cliché sympathique
sans pour autant enlever la justesse de ses coups de sifflets ainsi que son sens de la communication.
 

QUI SE CACHE DERRIERE LE BALLON

Afin d'apporter un peu de "fun" au site du comité, nous vous proposons un petit jeu ! Répondez au sondage ci-dessous pour nous trouver qui se cache derrière le ballon !
A vos claviers et soyez nombreux à voter...
 

MAIS QUI SE CACHE DERRIERE LE BALLON ?

Nous vous invitons à voter pour découvrir qui se cache derrière le ballon lors d'une rencontre de NF3 (sympa l'indice...)
  • Charlotte Fouillet ?
  • Karen Demont ?
  • Nicolas Crétin ?
  • Nesrine Aboudi ?
  • Justine Grepelut ?
  • Sondage anonyme. Un seul choix possible.
    Résultats
    Envoyer