COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone

RM2, LA CTC JL-VIRIAT S'INCLINE SUR LE FIL

Il aura fallu 2 prolongations pour sortir un vainqueur entre la CTC JL-Viriat (photo) et le Coteau ce week end. Mais au bout de 50 mn de jeu effectif, ce sont les Ligériens qui s'imposent sur le fil 109-106.
Le Coteau prend ainsi une belle revanche sur les Bressans qui les avaient humiliés à l'aller (84-47).
Avec cette défaite, les gars de Gérald Poulet restent 3e (9v-6d) mais sont à égalité avec 3 autres équipes (La Pontoise, Saint Priest et Le Coteau 2). Ils restent toujours à l'affut de la 2e place occupée pour l'instant par Meyzieu avec un bilan de 10 victoires pour 5 défaites.
Cette défaite au Coteau est rageante, mais les spectateurs présents ont du se regaler du spectacle proposé par les 2 équipes. Dans une "orgie" offensive, les artilleurs s'en sont donné à coeur joie. 13 paniers à 3 points du côté des Ligériens pour 11 aux Bressans !? (6 pour Poulet et 4 pour Legrand).

Après 2 premières périodes réparties pour les 2 équipes. La CTC JL-Viriat remporte la 1e 22-15, mais se laisse débordée lors de la 2e 11-25. La CTC et le Coteau ne se sont plus lâché durant 20 mn. A égalité à l'issue du 3e quart : 63 partout. elles étaient bien entendue côte à côte à l'issue des 40 mn de jeu 81-81.

2 actions d'éclats de la CTC à l'issue de la fin du temps réglementaire et de la 1e prolongation ont permis à la CTC de prolonger le suspens et de rêver à la victoire finale. Malheureusement les Bressans ont fini par lâcher dans les dernières secondes sous les coups de pattes du Coteau qui s'impose aux forceps 109-106 ! Rageant.

La CTC Val de Saône reprend sa marche en avant

Après s'être fait surprendre par Veauche la journée précédente, le leader de la poule A, la CTC Val de Saône s'est repris. Et c'est l'équipe de Fontaines sur Saône qui en a fait les frais. Après une mise en bouche tranquille lors des 10 premières minutes 20-16, les hommes de Stéphane Ruiz ont changé de braquet et monté le ton en défense pour étouffer leur voisin. 31-10, 20-8 et 28-6 soit un total de 79-24 en 30 mn ! Voilà un leader bien relancé pour cette fin de championnat.


Le Bouchoux est en souffrance dans la poule B de RM2. Face à Vaulx en Velin, et toujours diminué par les absences, les hommes de Nicolas Morel se sont incliné à domicile 63-77.  Malgré leurs 6 victoires et 9 défaites, le Bouchoux est désormais dans le groupe qui va lutter pour le maintien. A égalité avec Lagresle, Saint Etienne, Francheville et Sathonay à l'avant dernière place. Il y a maintenant 5 équipes à la lutte pour éviter la relégation... Pas simple !

La journée

ET DE 15 POUR LA CTC JL-VIRIAT

Le 1er pink day organisé par la JL et Viriat ne restera pas un très bon souvenir pour le BC Dombes. Les dirigeants des 2 clubs de la CTC ont organisé une journée complète dédiée au basket féminin. En clôture de cette belle journée, le match au sommet entre les séniors filles de Karen Demont et le BC Dombes.
 
Mais le BC Dombes est tombé sur un leader au top de sa forme (en l'absence d'Adriana Cavojska), avec une Nesrine Aboudi (photo) en pleine possession de ses moyens qui a régalé le nombreux public Burgien, mais aussi et surtout ses partenaires au poste de meneuse.
 
L'addition est salée pour les Dombistes 28-80 ! Mais face à cet adversaire là, difficile de ne pas se casser les dents. L'entraîneur Clément Sallet se montrait "fataliste" à l'issue de la rencontre : "Que dire... Nous faisons une bonne entame avec 5 bonnes minutes. Et puis, et puis... l'adversaire prend le dessus dans la combativité et l'agressivité. Leur défense nous a vraiment perturbé. Elles ont été adroites et contre une équipe comme la CTC, nous le payons cash. L'écart est pour nous anecdotique. Nous allons profiter de la trève pour nous reposer afin d'aborder la dernière ligne droite pour le maintient dans les meilleures conditions."
 
Moralement le BC Dombes ne devra pas penser au raz de marée subi dans la salle Amédée Mercier. Le leader s'est montré intraitable, euphorique parfois et se positionne plus que jamais comme LE favori pour le titre à l'issue de la saison.
 
En l'absence du leader offensif, Cavojska, Aboudi a pris le relais pour claquer l'une de ses plus belles performances depuis un petit moment. Adroite avec 35 points (dont 6 paniers à 3 points), elle a illuminé la rencontre avec, notamment, une série de 3 triplés de suite !?
Elle n'en a pas moins oublié ses partenaires qu'elle a su servir par ses passes. Ses partenaires se ne faisant pas prier pour transformer ces offrandes en paniers.
 
La CTC s'impose donc facilement pour la 15e fois de la saison et peut se mettre en pause durant la trève avant le sprint final.
 
La journée