COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone

FINALE U17 MASCULIN 1E SERIE
EV BELLEGARDE - BC VEYLE

Pour terminer un superbe week end en apothéose, le club local des EV Bellegarde disputent la dernière finale de la journée avec la volonté de concrétiser à domicile par un titre de champion.
Le départ est en faveur de Bellegarde qui inscrit les 2 premiers paniers de la parite 4-0 en 1' de jeu. Le BC Veyle est pris à la gorge sur un joli back door d'Acik : 6-0. Le BC Veyle laisse passer un peu l'orage et se reprend un peu mais manque 2 paniers faciles. 6-1 après 3' de jeu. Le BC Veyle revient grâce au réveil de Gaudemer en défense et à un superbe tir à 3 points de Duperret 6-6 après 4' de jeu. Le BC Veyle prend 3 points d'avance à 4' de la première pause. 11-8. Les EVB répliquent mias Monnier en contre attaque redonne les 3 points à son équipe 13-10. Axel Gaudemer fait un travail dantesque en défense sur les intérieurs de Bellegarde (Kurumal et Acik). Morel Jean pour Bellegarde à 3 points donne 2 points d'avance 15-13. Imité dans la foulée par Altun. 18-13 pour Bellegarde à 1'15 du terme dans une ambiance surchauffée. Altun en remet une couche pour Bellegarde sur un magnifique panier + faute (20-13) à 40''. Mais Gaudemer répond immédiatement. 20-15. La dernière possession du quart est à Bellegarde. Sur un joli jeu à deux entre Altun et Alliliche, Bellegarde prend 2 points 22-15. Gaudemer provoque une faute sur son tir à 2'' de la pause, mais manque ses tirs. La pause est sifflée sur le score de 22-15 pour les EV Bellegarde. 
Veyle repart avecv un 5-0 sur un tir à 3 points de Duperret et une contre attaque de Monnier 22-20 après 1'15 dans ce 2e acte. Panchot provoque une faute sur son tir intérieur ! Le lancer est réussi et le BC Veyle passe un 8-0 à Bellegarde 23-22 après 2' de jeu. Après un nouveau panier de Veyle (10-0), Kurumal pour Bellegarde stoppe la vague jaune. 25-24 après 3' de jeu. Après plusieurs voyage à vide des 2 côtés, Acik score à nouveau à 3 points 27-26 toujours pour le BC Veyle à 5'30 de la mi-temps. Altun est décidément l'homme de la première mi-temps. Il inscrit 4 points de rang dont une superbe pénétration toute en puissance. Mais les EVB sont toujours derrière : 32-33 à 4' de la pause. Bellegarde marque une contre attaque 35-33 par Pereira et passe en zone. Mais Panchot réplique : 35-35 à 1'25. Altun continue son show avec un nouveau panier, mais Panchot lui réplique : 37-37 à 45' de la mi-temps. Il reste 28'' dans ce 2e quart et sur l'attaque de zone, Bellegarde perd la balle. Panchot provoque une faute à 8'' pour 2 lancer francs qu'il transforme 40-39 pour les siens du BC Veyle. Mais l'intenable Altun rend la pareille et Bellegarde regagne les vestaires avec 1 point d'avance 41-40. La seconde période s'annonce superbe ! 
Le BC Veyle tente de garder sur le parquet Gaudemer et Monnier malgré leurs 3 fautes chacun pour le 3e quart. Le rythme est moins enlevé que lors de la première mi-temps. Il faut attendre 1'45 pour voir les premiers points par Acik à 3 points avec une trajectoire incroyablement haute. 44-40 pour Bellegarde et 7'50 à jouer dans la période. Altun est incroyable et porte les siens. 46-43 à 5'50. Mais du côté de la Veyle, il y a Duperret. Titré en U13, il veut doublé la mise avec les U17. Il inscrit un nouveau tir longue distance 46-46. Il ramène sur un nouveau panier en pénétration Veyle à hauteur de Bellegarde 48 partout 4'30 à jouer. Les fautes pleuvent sur le BC Veyle. Après Gaudemer, voilà Monnier sanctionné de 4 fautes. Acik score sur la zone en passant dans le traffic, mais Panchot se démène sur le rebond offensif pour une claquette impropable. Kurumal s'impose à nouveau à l'intérieur 54-50 et 2'40 à jouer. Kurumal impose sa puissance dessous mais se montre un peu maladroit à la finition pour Bellegarde. De son côté, sans faire beaucoup de bruits, Duperret conduit les siens avec une belle sérenité. Adroit sur la ligne il maintien la Veyle à flots 54-55 à 25'' de la fin. Panchot manque la contre attaque et Kurumal manque l'improbable sur une passe lumineuse d'Alun dans le dos ! Bellegarde mène toujours mais d'un petit point avant les 10 dernières minutes. 55-54
La reprise est un peu folle. La tension gagne les joueurs qui veulent marquer trop vite. Kurumal est toujours maladroit pour Bellegarde. Et Duperret continue son travail de sape. Il provoque la 3e faute du fer de lance Alun mais rate ses 2 lancer. 57-56 à 8' de la fin pour Bellegarde. Le mano à mano continue de plus belle. Gaudemer de retour met une claquette suivi d'un panier intérieur de Panchot. Le BC Veyle est devant 60-59 à 6'15 du terme. Une nouvelle contre attaque de Rude donne 3 longueurs à Veyle 62-59. Bellegarde est piqué et passe un 5-0 à Veyle 64-62 pour les locaux à 4'50 de la fin. Veyle s'accroche et égalise à 64. Il reste 4' à jouer. Ca devient irrespirable. Panchot incroyable pour Veyle redonne l'avantage aux siens 66-64 à 3' de la fin de la rencontre. Bellegarde demande un temps mort. Il y a du KO dans l'air. Marin, le capitaine de Bellegarde égalise à 66. Mais Monnier très vif provoque la faute d'Acik et va sur la ligne : 0 sur 2 mais rebond offensif de Gaudemer. Bellegarde s'envole au soleil avec Alun qui concrétise une magnifique contre attaque suivi d'un nouveau panier de Marin 71-66 pour les EVB et 1'45 à jouer. La salle est debout dans une ambiance de dingue. Alun, encore lui inscrit un nouveau lancer et porte l'écart à 6 unités 72-66 et 1'30 à jouer. Veyle semble sonné. Mais le diable de Duperret score à 3 points avec la planche 72-69 et 1' de jeu. A 40'', Panchot est sur la ligne et converti 1 seul lancer 72-70 pour Bellegarde. Alun garde la balle pour les EVB. Il se fait intercepter, mais récupère aussitôt la balle et provoque une faute. Il reste 8'' à jouer. Bellegarde à la possession et Veyle n'est pas dans la pénalité (2 fautes). Ca ne sent pas très bon pour Veyle... Alun comme un symbole clos la marque pour Bellegarde. 73-70 pour les EVB qui remporte le trophée Kiki Maitrejean au terme d'une superbe rencontre qui termine un week end somptueux.
 

FINALE U17 MASCULINS 2E SERIE
US OYONNAX - JL BOURG

On attendait un "choc" pour cette dernière finale de la journée. Le début de match ne déçoit pas ! Après 2'30 de jeu, le score est de parité 3-3 et le rythme de la rencontre est élevé. La parite est très engagée et promet beaucoup. Oyonnax joue sur son physique avec Hernandez et la vivacité de Kavalci alors que la Jeu est un peu plus collective en ce début de partie : 6-5 pour Oyonnax après 4' de jeu. Alors qu'il reste 4'40 à jouer, Christophe Collet, le coach d'Oyonnax prend un temps mort pour réorganiser sa jeune troupe. Il met en place une défense de zone qui gène les jeunes Bressans. Ceux-ci manquent 3 tentatives de loin. Par chance, Oyonnax ne score pas dans le même temps. 10-7 pour Oyo et 3' à jouer dans ce premier quart. La JL Bourg se met en zone aussi. La première attaque d'Oyo échoue sur les 24''. Il reste 2'15 à jouer et Oyo est toujours devant 11-7. Le leader de la saison régulière : Oyonnax montre dans les premières minutes que sa domination n'est pas un hasard. Kavalci fait bien jouer ses partenaires qui provoquent des fautes. La JL ne cherche, pour l'instant que des solutions à 3 points sans succès et s'expose du coup aux contre attaques Oyonnaxiennes. Elles ne sont pas concrétisées et le premier quart se termine avec un léger avantage 13-8 pour Oyonnax.
Plus athlétiques et plus agés, les Oyomen imposent un rythme élevé à la JL Bourg. Les Bressans perdent un peu leurs moyens et ont du mal à rivaliser. Ils prennent un 4-0 en 3' dans ce quarf temps. 17-8 pour Oyo. Dominés, la JL bourg fait pourtant preuve d'une très belle opposition, mais les ballons perdus sont tout de suite convertis par Oyo plus véloce. 21-11 à 3'30 de la mi-temps. La partie est agréable à suivre et heureusement qu'Oyonnax se montre maladroits sinon l'addition serait déjà lourde. Au contraire, la JL reste à distance raisonnable 13-23 à 1' de la pause. Elle est atteinte en faveur d'Oyo sur le score de 25-15.
Les premières minutes du 3e quart sont à l'avantage de la JL qui inscrit 1 lancer puis un panier en pénétration après le rebond offensif : 25-18 toujours pour Oyo. Alors que la JL a l'occasion de revenir à 5 unités les Bressans perdent la balle sur 24'' 27-20 à 6'25 de la fin du quart. Arnaud Weickert trouve enfin la mire à 3 points et ramène les siens à 6 longueurs. 29-23 après 5' de jeu dans le quart. Oyo garde un écart constant grâce à ses contre attaques 33-25 et 3'25 à jouer. Oyo a repris 10 points d'avance 35-25, mais se fait prendre 2 fois en contre attaque par de valeureux Bressans : 35-29 et 1'25 à jouer. Sur leur dynamique, la JL envoie un missile à 3 points par Maximilien Brard : 35-32 à 50'' de la fin du quart. Tout est possible. Mouellef à l'intérieur calme un peu les ardeurs Bressanes 37-32 et il reste 10 mn à jouer. 
La JL menace de plus en plus Oyonnax 37-34, mais Oyo réplique 39-34 à 8'45 du terme de la rencontre. La JL souffle sur le rable d'Oyo maintenant. Un nouveau panier 37-39. La partie s'engage encore un peu plus. 41-37 pour Oyo à 7'15 de la fin. Il reste 6'20 à jouer et Oyonnax et à porter de fusil de la JL 37-42. Dans une bataille homérique dans la raquette, Bertolino arrache 2 lancer francs. 1 seul est transformé 38-42 et 5'55 à jouer. Sur la défense de zone, la JL ne sert que trop peu ses intérieurs. Le jeu à la périphérie fait les affaires d'Oyonnax, qui eux, scorent près du cercle. 44-38 pour les blancs d'oyo à 4'45 du trophée.  Oyo fait le break à 46-38 et a la possibilité de reprendre 10 longueurs avec 2 lancer francs à suivre un temps mort. Il reste 4' dans cette partie. Poncet à l'intérieur un panier plus la faute 48-38. Sur le lancer il commet une violation. Derrière, la JL perd un nouveau ballon. Les affaires sont mal embarquées pour la JL à 3'20 de la fin 40-50. A 1'50 de la fin, la JL jette son va tout dans un pressing tout terrain. Leur faute envoi kavalci sur la ligne qui ne tremble pas 52-42. Un nouveau panier de Campos pour la JL entretien l'espoir : 44-52 et balle à la JL à 1'20 du gong final. La JL manque 2 tirs de dessous et Rose en contre attaque "crucifie" la JL 54-44 et 50'' à jouer. Oyo enfonce le clou dans les dernières secondes et s'impose finalement 54-44 et empoche le trophée 2e série 2016.
 

ENTREE DE LA JL AVEC LA HAIE D'HONNEUR D'OYONNAX...

FINALE U17 FILLES 2E SERIE
BC VIRIAT - BC VEYLE

Viriat est fort logiquement favori de cette finale face au BC Veyle. Mais devant ses supporters, le club de la Veyle va tout donner pour tenter de déjouer les pronostics.
Le premier quart temps est à l'avantage du BC Viriat qui domine de la tête et des épaules. Le BC Veyle tente bien de résister, mais la puissance et la technique est du côté de Viriat. Les filles de Lydie Zanol bouclent le premier acte avec une confortable avance : 21-7.
Le 2e quart est toujours sous la domination Viriatie, mais le BC Veyle montre quelques belles choses. Mais les filles de la Veyle manquent d'expérience et de tonus pour résister à Viriat. On sent que les tangos sont au dessus et qu'elles ont une marge de manoeuvre... Mi-temps : 35-14 pour le BC Viriat.
La barre des 30 points d'écart est franchie à la 25e minute 47-17 pour le BC Viriat. La victoire ira dans le camp de Viriat, mais la seule incertitude demeure le score et l'écart final. Viriat termine avec 40 points d'avance au 3e quart ! 49-19 et en jouant relativement cool. Le BC Veyle opppose tout ce qu'il peut mais ne peut pas grand chose tant la supériorité est grande pour Viriat.
Le 4e quart est un long calvaire pour le BC Veyle. Dans une période qui aurait pu ne pas se jouer, Viriat s'impose sans réelle passion ni genie 65-28 et remporte le trophée 2e série sans aucune discussion.
 

FINALE U17 FILLES 1E SERIE
BC
MEXIMIEUX - AS CONFRANCON

Mlle Minacori et Mr Anbar les arbitres de la finale U17 féminine entre Meximieux et Confrançon.
Meximieux réalise le meilleur départ. Dans une salle copieusement garnie, les pink ladies inscrivent les 4 premiers points et mènent 4-0 après 2' de jeu. Confrançon réduit la marque dans une finale qui s'annonce indécise. 4-2 On joue depuis 2'30. Après 5'30 de jeu, le score n'a que très peu évolué (6-2) mais il est toujours en faveur de Meximieux. Les attaques ne sont pas très tranchantes, ce qui fait le jeu, bien évidemment des défenses. Alors que le score n'a pas bougé depuis près de 5', il faut attendre une erreur d'inatention de Meximieux en défense pour voir Confrançon inscrire un panier. Cet "incident" sert de déclic pour les bleues qui enchainent une nouvelle réussite 6-6 c'est le score à la fin du 1er quart.
Sur la lancée de la fin de son premier quart, Confrançon passe devant après 30'' de jeu dans le second 8-6. La partie se débloque un peu avec Confrançon qui tente l'envolée. Mais Meximieux ressere sa défense et repasse en tête à la faveur d'un "2+1" de Pinet. 11-10 et 7'40 à jouer dans ce quart. La tribune se part de rose lorsque Meximieux inscrit un nouveau panier en contre attaque 13-11. Il reste 6'25 à jouer. Meximieux fait le break 17-11, mais Confraçon s'accroche et réduit l'écart : 17-13. à 3'25 de la mi-temps. Avec un peu plus de réussite les partenaires de Julie Pochon serait certainement en tête. Les équipes ne scorent que sur jeu rapide. Meximieux refait un break de 4 points 19-15 à 20'' de la mi-temps. Mais Confrançon réduit sur un panier plus la faute. Le lancer n'est pas réussi et les filles de Valentin Peulet reste à 2 points 17-19 a la mi-temps.
C'est reparti pour la 2e mi-temps entre Meximieux et Confrançon. Les pink ladies inscrivent le premier panier au bout de 30'' 21-17. Elles sont rapidement imitées par Confraçon 21-19. Il reste 8' dans la période. Confrançon reste derrière dans cette partie... pour l'instant. 23-19 pour les filles de Gorini. Alors que l'on pouvait s'y attendre plus tôt dans la partie, les 2 équipes mettent les barbelés, si besoin était, en instaurant 2 défenses de zone, ce qui n'aide pas à la qualité du jeu. La dramatique est bien présente en tout cas. Confrançon en jeu rapide revient à 24-22 et 5' à jouer. Sur une nouvelle contre attaque, Confrançon est à égalité 24-24. Il reste 4'15 à jouer dans cette période. Sur un superbe tir en crochet, Cécile Rousset de Meximieux donne 2 points d'avance aux siennes 26-24 et 2'05 à jouer. A mi-distance sur une contre attaque, léana Michen propulse Meximieux à 28-24 mais Confraçon réplique tout de suite à 28-26 et 1'15 à jouer. Le score ne changera pas pour l'entame de la dernière période. 28-26 pour Meximieux.
Les 10 dernières minutes seront tendues. Les équipes se montrent toujours aussi maladroites et bien malin peut dire qui va l'emporter. après 1'30 le score n'a pas bougé 28-26 pour Meximieux. Confrançon égalise à 28 mais dans la foulée, Schodts remet les siennes devant : 30-28 il reste 7'30 à jouer pour délivrer le champion. Si la possession de la balle est à l'avantage de Meximieux, les roses ne parviennent pas à marquer pour concrétiser leur avance. Meximieux reste sous la menace de Confrançon... Cécile Rousset donne 4 points d'avance pour Meximieux à 3' de la fin de la rencontre 32-28 ! Nous rentrons dans les 2 dernières minutes de la partie et Confrançon revient à 2 points 32-30. Mais Rousset de loin redonne de l'air à Meximieux 34-30 et 1'20 à jouer. Sur une contre attaque Emilie Michaud redonne espoir à Confrançon 34-32 et 35'' à jouer. Meximieux perd le ballon pour une violation aux 24''. Il reste 7'' et la balle est pour Confrançon... Sans solution de tir, Confrançon s'incline 34-32. Meximieux est champion 2016