COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone

CHAMPIONNATS SENIORS
PREMIER BILAN

Après 4 journées de championnat, le comité de l'Ain dresse un premier bilan sur les rencontres, les classements, les forces en présence, les surprises...

DM 1

(Attignat semble avoir digéré sa difficile saison en ligue)

La lutte pour les 4 premières place s'annonce assez dense. Certes après 4 journées, il est encore un peu tôt pour des certitudes, mais une tendance peu être pronostiquée. Découvrons ensemble le baromètre :

Beau fixe :
La JL Bourg Basket enchaine les saisons de la même manière. Certains trouveront anormal que cette équipe figure encore en D1, mais en tout cas sur le terrain, elle montre qu'elle a le niveau. Invaincue en 4 journées. Si la Jeu est en position de monter en Juin 2015 et qu'il y aurait un nouveau refus, l'équipe ne pourrait disputer la finale des AS 2016 et ne pourrait accéder à la RM3 ! Attention au dilème en fin de saison...

Un nuage :
2 équipes ont concédé une défaite : Ceyzériat 2 et Attignat. Les verts d'Attignat semblent avoir bien digéré leur descente et la difficile saison en ligue. Ceyzériat de son côté est sur la lancée de son équipe 1 et de l'année dernière. Malgré un effectif vieillissant tiendront-ils la cadence avec une poule de 12 ?

Nuageux :
Avec 2 défaites pour 2 victoires il y a 6 clubs (soit la moitié de la poule). Cela pourrait bien être le "ventre mou" de la saison. Il y a les équipes qui descendent (Lagnieu NM3, Dombes et le Bouchoux RM3), avec les valeurs sures : Belley 2, Viriat 2 et Oyonnax (un peu en retrait au regard de ses dernières saisons). Ces équipes se méleront certainement aux places qualificatives pour les AS

Sombre avec risque d'orages :
Saint Rémy n'arrive pas à décoller et à s'installer dans le milieu du classement, ce qui devrait être sa place. L'autre Saint de la poule, Saint Amour, promu à ce niveau n'a glané qu'un seul succès. La différence entre la D2 et la D1 est importante et cela se traduit au classement. En effet, la lanterne rouge n'est autre que le champion de D2 de la saison dernière, les EV Bellegarde (vierge de victoires). Tir à réctifier au plus vite après la trève...

DF 1

(Ceyzériat)

Chez les filles, le classement n'est pas très lisible, on vous l'accorde ! Entre la pénalité de Saint Amour au profit de la JL Bourg, le 5e match déjà joué entre Montalieu et Attignat... pas très simple ! Une belle surprise en tout cas c'est le sans faute du promu Bouchoux. Après 2 montées successives, les filles de la Dombes pourraient bien faire la passe de 3 et retrouver le niveau régional. Même si le Bouchoux a disputé 2 rencontres face à la CT de la Dombes et l'entente Lagnieu-Meximieux. Le Bouchoux s'est offert quand même la JL Bourg et Attignat... excusez du peu. Avec les belles générations qui arrivent des U17 et plus tard des U15, le club de la Dombes peut envisager l'avenir sereinement.
A l'autre bout du classement nous avons donc les "pink ladies" qui n'ont pas gagné une rencontre encore. Saint Amour accompagne les filles de l'entente, mais pour un problème de licence, laisse échapper une victoire amplement méritée sur le terrain, sur le tapis vert. Dommage car la performance des filles du Jura face à la JL aurait mérité un autre sort.
Ceyzériat possède un bilan équilibré avec 2 victoires et 2 défaites, seule équipe dans ce cas là. Dans cette équipe familiale ou les mamans peuvent jouer avec leur fille (Véro Caillot) ou le font (Blandine Foilleret et Océane) reste toujours une solide équipe à la lutte pour les meilleurs places.
Pour Viriat et la CT de la Dombes, cela sera un peu compliqué. Viriat doit d'abord gérer le maintien de l'équipe 1 en RF2, ce qui ne va pas être de tout repos. Et du côté de la CT les esprits seront tournés certainement par la remontée de l'équipe 1 en RF2 !
Montalieu et Attignat, avec un match d'avance devraient se mêler à la course pour les 4 premières. Avec une seule montée chez les filles à l'issue de la saison, le début de saison est primordial pour rester dans le haut du classement. La CT de la Bresse entre Saint Rémy le GS Carriat et Péronnas est bien installée en tête avec déjà 3 victoires. La collaboration au sein de la CTC a l'air de porter ses fruits.
Enfin la JL Bourg se place dans le haut du panier. Le nouvel entraîneur Karen Demont a mis un peu de temps à prendre ses marques. La défaite initiale contre Saint Amour n'est plus (voir au dessus) et voilà la JL en place pour une nouvelle participation aux AS.