COMITE AIN BASKET
CHAMPIONNATS
Adresse
/
Téléphone
Ce jeudi 17 mai à Bellegarde, les 4 premières équipes de DF 1 (Culoz, JL Bourg, BC Dombes et Saint Rémy) s'opposaient pour l'obtention du titre de Championne de l'Ain 2012 !
Culoz déjà assuré de la montée en RF 3 voulait décrocher un titre. Eliminées en Coupe de l'Ain (alors que la finale se jouera à Culoz), les filles d'Hervé Couvé voulaient terminer leur saison sur une bonne note et le titre.
En demi finale il a bien fallut l'apport des "anciennes" et le soutient des filles de l'équipe 1re, venues pour cette occasion, pour écarter une valeureuse équipe de la JL Bourg. Faisant facilement un écart, les Culoziennes voyaient la JL Bourg revenir à leur hauteur à la fin du 3ème quart temps. Limitées par les fautes, les Bressannes ne peuvent résister et s'inclinent avec les honneurs 54-67
Dans la seconde demi, le BC Dombes n'a pas tremblé face à Saint Rémy s'imposant 64-39 !
La finale opposant le 1er de la saison régulière, Culoz, au second ne sera qu'une longue rencontre pour les protégées de Michel Garin. Seule équipe à avoir battue 2 fois Culoz cette saison, les Dombistes n'ont pu évacuer la fatigue. Elles s'inclinent 35-53 face aux Culoziennes qui ont maitrisé leur rencontre de bout en bout.

Le tableau des AS réunissait jeudi à Bellegarde, le BC Attignat, le FJ Belley, l'US Oyonnax et enfin le leader de la DM1, les EV Bellegarde. Après les demi finales indécises et disputées, la finale de haut niveau a sacré l'US Oyonnax (2ème de la saison régulière).
La première demi finale opposait l'US Oyonnax au FJ Belley. L'équipe 2 de Belley dans les pas de son équipe première (qui accède en NM 3) espérait bien décroché la 2ème montée offerte au vainqueur des AS. Malgré toute leur combativité, les Belleysans échouent face au bloc Oyonnaxien. Bien en place en défense et très adroits, Oyonnax repousse Belley 75-60 et se qualifie pour la finale de l'après midi.
La seconde demi finale opposait le 1er, Bellegarde au 4ème Attignat. Bellegarde n'ayant connu qu'une seule défaite durant sa saison pensait bien se qualifier "tranquillement" pour "SA" finale. Mais Attignat poussait Bellegarde dans ses derniers retranchements. Une faute technique malheureuse à 2 minutes du terme galvaudait les dernières chances des Bressans. Après une belle lutte, Attignat s'incline 69-80 et dis adieu à ses rêves de montée... pour cette année.
La finale va donnait un véritable spectacle aux nombreux spectateurs présents dans la salle. Le coup d'envoi effectué par Traoré (joueur d'Aix Maurienne PRO B) donne le ton. Ensuite, les 2 équipes se rendent coup pour coup tout au long de la partie. Très adroits à longue distance, les 2 finalistes s'en donnent à coeur joie (14 paniers à 3 points pour Bellegarde et 12 pour Oyonnax !!!!!). Oyonnax, emmené par un Cueff de gala (33 points) croit avoir fait le plus dur avec un break de 7 points à 2 minutes de la fin. Mais c'est sans compter la volonté de Bellegarde qui refait son retard, par Maurice et Achenani (à très longue distance) et met les 2 équipes à 87 partout et 1'30 à jouer.
Le public assiste à un véritable match de boxe. Oyonnax prend 2 point d'avance sur la ligne des lancer francs par Cabraz 97-95. Il reste 0.8 secondes à jouer et Bellegarde bénéficie de 2 lancer francs pour égaliser. 0 sur 2 pour Bellegarde. Un petit cafouillage au chrono redonne une seconde chance à Bellegarde qui se voit encore accorder 2 lancer francs alors que le chrono affiche 0.00. Mais encore une fois Bellegarde ne transforme pas cette chance. Oyonnax s'impose au bout du suspens et peut savourer son titre.