U13 R3
LES BUGISTES
EN PLEINE CONFIANCE

Invaincus en département lors de la 1e phase, les U13 garçons de la CTC Bugey le sont toujours après 4 journées dans le championnat de ligue. Du coup la jeune troupe de Jonathan Bono se retrouve en pole position de la poule N de R3 et bien partie pour une qualification pour la phase finale de la catégorie.
Ce week end c'est le voisin de Montluel qui a mordu la poussière face aux Bugistes 79-51. La doublette Nivlet-Dubouis a fait encore un gros chantier pour construire le 4e succès de la CTC : Le "grand" Tom assure 27 points et Dubouis 23 unités. Avec un duo pareil, la CTC peut espérer voyager loin.

U13 FILLES R3
BELLEGARDE
PASSE, BBR CALE

Les jeunes demoiselles de Bellegarde négocient parfaitement leur 2e partie de saison. En 4 rencontres, les filles d'Anne Florence Capello, partagent la 1e place avec Cran Pringy et un bilan de 4 victoires sans aucune défaite.
La dernière journée des matches aller voit les 2 équipes se rencontrer en haute Savoie. La réception de Cran pour la dernière journée du championnat pourra s'avérer déterminante pour une qualification en phase finale.

Samedi c'est Annecy, lanterne rouge, qui a pris l'orage. Bellegarde s'est imposé dans les grandes largeures 62-28. De bonne augure en vue du choc samedi prochain.

De son côté, le BBR, après s'être incliné 30-26 à Bellegarde, a malheureusement doublé la mise avec une nouvelle courte défaite face à Cran 38-34. Défaite cruelle et amère. Dans le dernier quart, les demoiselles Revermontoises n'ont pu trouver l'accès au panier. Vainqueur 7-0 dans le dernier acte, Cran s'impose sur la 2e mi-temps 23-9 ! 
Le BBR avait pourtant parfaitement lancé son match en sortant à l'issue du 1e quart largement devant 13-2... Malheureusement la suite n'a pas été la même musique.
Avec ses 2 défaites de suite, le BBR se retrouve à 3e du classement à 2 longueurs des co-leaders et devra faire un sans faute lors de la phase retour pour espérer ravir la 1e place...
 

U18 FILLES R3
BBR DEROULE,
ctc bugey sud TREBUCHE...

Promu en R3 en écartant les EV Bellegarde en barrage à l'issue de la 1e phase départementale, les filles de Maxime Vasselin sont invaincues en 4 rencontres en championnat de ligue et peuvent viser une qualification pour les phases finales de ce niveau (seule la 1e de chaque poule sera qualifiée)
Le week end dernier, les noires du Revermont se sont montrées impériales face au CLAR en s'imposant 81-49.

Elles se rendront dans le bas Bugey ce week end de Saint Valentin pour y affronter la CTC Bugey sud qui vient de manquer l'occasion, à Caluire, de partager la 2e place avec Thonon, en s'inclinant sur le fil 59-57. Dommage pour les filles de Stéphanie Comte qui vont devoir faire un exploit face au leader pour rester en course à la 1e place.
 

U18 FILLES R1
CTC VAL
DE SAONE DANS LE DUR

Comme ses voisines de la poule G, la CTC val de Saône est sous pression pour une qualification au final "4" que l'on croyait "facile" après une 1e phase impeccable.
Mais la vérité d'une phase n'est pas la même qu'une autre. Après 4 rencontres, la CTC a un bilan équilibré tout comme... 4 équipes !? Toutes ces équipes affichent 2 victoires de retard sur le leader invaincu de Cognin la Motte contre qui les filles de Damien Arnaud et Serge Gauthier se sont inclinées 63-56 il y a 1 semaine.
Ce week end, c'est une nouvelle défaite face au FC Lyon2 qui vient contre carrer les plans des joueuses du val de Saône 71-54.
La lutte pour la 2e place qualificative pour le final "4" ne va pas être facile à aller chercher. Samedi c'est le SGOFF d'Oullins qui se présente sur la route de la CTC. Des Lyonnaises qui visent elles aussi la 2e place.

Face au FC Lyon 2, c'est le 2e quart qui aura été fatal à la CTC. Après 10 premières minutes égales (10 partout), la CTC prend un "éclat" 24-11 et rejoint la pause avec un débours de 13 longueurs qu'elle ne parviendra pas à remonter. L'écart est un peu grand au final (-17) pour le point avérage qui, au regard de la physionomie de la poule risque de s'avérer important.
 

U18 FILLES R1
LE DERBY
POUR LA CTC JL-VIRIAT

Nous pensions la route "toute tracée" à l'issue de la 1e phase pour nos 3 équipes Aindinoises en U18 : CTC JL-Viriat, Saint Rémy et CTC val de Saône.
Dominatrices toutes les 3 elles avaient bouclé les 10 premiers matches à la 1e place de leur poule.
La 2e phase est un peu plus compliquée puisque la concurrence est venue brouiller les cartes. Dans la poule G de R1, Pontcharra s'est imposé face à la CTC JL-Viriat et a pris les commandes, mettant les 2 clubs de l'Ain sous pression en vue de la qualification pour le final "4" (les 2 premières places seulement).
Avec le derby ce week end, soit la CTC JL-Viriat revenait à la 2e place, soit Saint Rémy faisait le break sur son voisin.
C'est au final, les filles de Damien Fontaine qui se relance avec une victoire 56-50 sur les filles de Romain Benaud. Portées par une Marie Blondel à 20 points, les "eagles" se relancent dans la course à la qualification, mais mettent du coup Saint Rémy sous pression.
Les vertes et blanches se rendent la semaine prochaine à Pontcharra et une 2e défaite de suite empêcherait Saint Rémy d'avoir son destin complètement en mains pour la phase retour.
Que l'on ne s'y trompe pas, l'adversaire de la CTC et de Saint Rémy n'est pas son voisin, mais bien Pontcharra qu'il faudra faire tomber au risque de ne pas voir pour l'une ou l'autre équipe le final "4" pour le titre.

RM3
LA JL BOURG POUR
PRENDRE LE PODIUM

4e au point avérage avant cette journée avec Beaujolais, l'équipe de Damien Lafloque se déplace ce dimanche à... Beaujolais !
Dans la perspective d'une montée, l'équation est simple pour les Burgiens : La victoire. Avec les 2 points de la victoire, la JL Bourg s'empare de la 3e place et laisse son adversaire du jour derrière elle.
Mais la tâche ne s'annonce pas simple face à des Lyonnais qui s'étaient imposés 73-67 dans la salle Amédée Mercier.
L'idéal serait de s'imposer de 7 points pour avoir en plus le point avérage particulier favorable en fin de saison, ce qui pourrait valoir son "pesant de cacahuètes".

 

RM3
CEYZERIAT
POUR GRAPILLER

Forts de ses 2 succès lors de ses 3 derniers matches, Ceyzériat a repris quelques couleurs et du moral pour la suite de sa saison (9e avec 4 victoires et 9 défaites). Mais la troupe de David Roche serait bien inspirée, après avoir écarté Saint Amour la semaine dernière, d'en faire autant sur le parquet de Grigny.
Les Lyonnais occupent la 10e place avec 1 seule victoire de retard sur les Aindinois. Le maintien ne serait pas acquis pour autant en s'imposant à Grigny, mais il repousserait un adversaire direct pour cette perspective.
Ceyzériat pourrait du même coup faire un rapproché sur Beaumarchais (6-7).

U15 FILLES
COMME
LA NF3

Si les 2 équipes séniors de Gerland Mouche et de la CTC JL-Viriat se rencontrent ce dimanche à Bourg, les jeunes u15 se rencontreront quant à elle ce samedi sur le parquet Lyonnais.
L'enjeu du match des U15 est le gain de la 1e place. Les filles de Lydie Zanol promu en R1 à l'issue de la 1e phase affichent un parfait 3 sur 3 et partagent donc la première place avec Gerland.
Si l'attaque Bressane est plus prolifique (253 contre 219) que celle des Lyonnaises, la défense des Lyonnaises est plus hermétique (149 contre 178).
Reste maintenant départager les co-leaders...
 

RF3
MATCH A 4 POINTS
POUR LE BC2P !

Match à ne pas perdre ce week end pour le BC2P d'Anas Anbar sous peine d'hypothéquer ses chances de maintien...
Restant sur 3 victoires lors de ses 4 derniers matches, les Iséroises sont 8e du classement. Mais samedi c'est la Pontoise qui arrive à Bouvesse. Et les Ligériennes sont à égalité avec le BC2P ! Pas besoin d'avoir fait "math sup de basket" pour conclure que la victoire est impérative pour BC2P afin de placer une nouvelle équipe derrière elle.
Parce qu'avec 2 victoires de retard sur l'AL Voltaire, il sera peut être un peu plus long avant de regagner une place au classement.
Go BC2P Go !
 

RF3,
CTC JL-VIRIAT
2 SOUS PRESSION

Dans une poule à 2 vitesses avec d'un côté 8 équipes entre 7 et 12 victoires et de l'autre 4, dans le bas du tableau avec 2 ou 3 victoires, les places pour le maintien (voir ci-dessous) auront un prix d'or.
La troupe de Damien Fontaine est pour l'instant 8e de cette poule, mais ne compte que 2 victoires de retard sur la 3e (Feurs). Tout est donc possible pour la réserve de la CTC, qui reçoit Ampuis (4e 8v-5d) ce week end.

Une victoire et la CTC bascule dans la partie haute de la poule. Dans le cas inverse, cela serait une pression supplémentaire pour la fin de saison.
 

L'EFFET DOMINIO

A l'issue de cette saison, le paysage des championnats de ligue féminine pourraient être bouleversés, pour ne pas dire défigurés, en raison de la conjonction de 2 facteurs :
 
1- La Pré Nationale va passer de 3 poules cette saison, à 2 la saison prochaine.
2- Un nombre de descente d'équipes du Lyonnais très important (5 voir plus)
 
Les conséquences de ces 2 "phénomènes" peut entraîner :
          - Pour la RF2 la descente de 7 équipes, sur les 12 en lice !?
          - Pour la RF3 la descente de 9 équipes sur les 24 engagées cette saison
 
Si pour la RF3 la cascade "s'amenuise" du fait de 2 poules (il se pourrait quand même que les 8e disputent un barrage de maintien). Pour la RF2, les conséquences sont incroyables et il se pourrait que 75 % de la RF2 soit modifiée pour la saison prochaine (7 descentes + 2 montées en PNF) !? Du rarement vu pour ne pas dire jamais.
 
Il reste 9 journées aux clubs pour se remobiliser encore plus pour tenter de se mettre à l'abri de ce glissement de terrain en préparation.
 

RF2
NOUVEAU
DERBY POUR CULOZ

Après le leader Aindinois de la CTC CSP01-St Rémy, le Culoz BC s'offre le 2e derby de suite avec la réception du BC Dombes.

Avec une 6e et 7e place et un nombre de victoires conséquent (7 pour Dombes et 6 pour Culoz), les 2 équipes jouent une bonne partie de leur avenir pour la saison prochaine, et ce, alors qu'il reste 9 matches à disputer !?

Dombes défait la semaine dernière par Bron a glisser à la 5e place et voit s'éloinger la 2e place (Fraisses 9v-4d).
Culoz de son côté s'est incliné en Bresse face au leader et veut se reprendre face son voisin Dombiste.

Dans tous les cas, les 2 équipes vont devoir cravacher pour obtenir leur maintien d'ici la fin de saison, car en fonction des descentes de Nationale 3 (voir ci-dessus), mais aussi de la diminution du nombre de poules en PNF, il se pourrait que 7 équipes descendent de RF2 !?

Ce match est donc très important pour les 2 équipes. Dombes victorieux peut entrevoir le maintien. Dans le cas contraire, les filles de Michel Martel devront lutter encore un peu plus pour combler leur retard.
Même chose du côté de Culoz puisque les 2 équipes seraient alors à égalité avec le même nombre de victoires (7). Chaud chaud chaud en tout cas !