RM3
PREMIERE REUSSIE
POUR DAVID ROCHE

Après le départ de Jérôme Guillon du banc de Ceyzériat, les dirigeants ont fait appel à David Roche pour le remplacer. Dans le wagon des relégables, David Roche et sa troupe ont réussi leur première puisqu'ils s'imposent 73-66 face à Beaumarchais un adversaire direct pour le maintien.

Sans une certaine maladresse aux lancer francs (21 sur 37) l'écart aurait pu être encore plus flatteur, mais en ce début d'année et dans la situation délicate de l'équipe, on va d'abord se contenter des 2 points de la victoire.

A égalité après 10' de jeu, les gars de David Roche ont pris leur distance lors des Q2 et Q3 (17-11 et 21-14). 13 points d'avance qui se sont révélés importants pour contenir le retour des Lyonnais dans le dernier acte 19-13.

Au classement, Ceyzériat avec ses 3 victoires reprend Grigny et a dans le viseur Beumarchais (4-7), St Jean de Bonnefonds et Oullins (5-6).
 

RM3
BOUCHOUX TOMBE
LES ARMES A LA MAIN

Entre l'ogre Viriati, leader de la poule C de RM3 (1 seule défaite) et la lanterne rouge Bouchoux (0 victoire), on craignait que l'addition soit lourde pour les Dombistes.
Et bien la bande à Fontaine a du s'employer pour ne pas se faire surprendre par une combative équipe du Bouchoux.
Sans un premier quart temps quelque peu manqué (28-16), et une maladresse aux lancer francs (18 sur 32) le résultat aurai pu être différent puisque les gars de Cittério ont joué le leader les yeux dans les yeux sur les 3 périodes suivantes, remportant même la 2e mi-temps (16-17 ; 16-12 et 15-13).
Maigre consolation pour le Bouchoux qui termine la phase aller sans aucune victoire et 11 défaites, mais qui peut, au regard de sa prestation face à Viriat, garder espoir pour une 2e partie de saison moins terne.
Viriat poursuit sa route vers la R2 en affichant qu'une seule défaite à son compteur.
 

RM3
UNE POUSSEE DE
FIEVRE POUR LA CTC CSP01

Sur les ailes d'un Thomas Faivre étincelant 34 points (8 tirs primés) et d'un gros collectif (4 joueurs à plus de 10 points), la CTC CSP01 s'est imposé dans les grandes largeurs sur La Pontoise 101-62 pour ce qui est sa 7e victoire de la saison. 
Un succès qui prenait déjà une belle tournure à la pause (48-31). Les gars de Ludo Toinard enfonçaient le clou au retour des vestiaires en passant un 23-8 afin de pouvoir terminer en roue libre le dernier acte 30-23. Les Bressans ont pu faire étalage de leur adresse longue distance avec pas mois de 13 paniers primés sur la rencontre, dont 8 pour le seul Thomas Faivre ! Le basket est un sport d'adresse et quand ça rentre comme cela, une équipe est vite injouable.
Avec cette victoire, la CTC se cale toute seule à la 4e place en embuscade pour attraper un strapontin pour la R2.

RF3
CTC JL-VIRIAT
2 S'OFFRE UNE TETE

La réserve de la CTC JL-Viriat a fait une belle opération ce week end en s'imposant à Feurs, le 2e de la poule, 56-38 !
Avec un bilan de 6 victoires et 5 défaites à l'issue des matches aller, les filles de Damien Fontaine peuvent regarder vers le haut du classement maintenant et pourquoi pas aller chercher une montée. La CTC ne possède qu'une victoire de retard sur la 4e place synonyme de passeport pour un retour en RF2 !
A la tête d'un groupe "jeunes", le coach Bressan possède un effectif qui peut lui permettre d'aller chercher le podium.
Pour cette victoire à Feurs, la CTC a pris le meilleur départ 18-7 avec 10 points de Marie Blondel. Ensuite les Ligériennes se sont reprises pour revenir à 4 points à la pause 25-21. Le 3e acte est légèrement à l'avantage des Bressanes 16-15. A 41-36 a l'entame du dernier quart, la CTC va dresser les barbelés et défendre le fer comme rarement, pour ne laisser Feurs inscrire qu'1 seul panier !? La CTC s'impose 15-2 dans la dernière période et savoure un joli succès 56-38.
Les eagles 2 se replace à la 7e place du classement à 2 points de la 2e place seulement.
 

RF3
QUELLE MOUCHE
LES ONT PIQUEes ?

L'année 2020 commence de la plus belle des façons pour les filles du FRBB avec une brillante victoire face à Gerland Mouche.
Les filles de Franck Perrin ont "écrasé" Gerland Mouche 67-34 ! 33 points d'écart pour une superbe victoire qui relance les filles des bords de Saône dans la course au maintien.
Si la rencontre s'est lancée doucement pour le FRBB (15-12 après 10 mn), Le collectif Aindinois s'est "régalé" dans les 1/4 temps suivants en disposant largement des "mouches" 20-6, 14-8 et 18-8 pour terminer en beauté.
Avec cette brillante victoire, le FRBB lâche la dernière place à Beaumarchais (1-10) et reprend Veauche (2-9) que le FRBB affrontera le 1er février.
Cette 2e victoire du FRBB redonne de l'espoir et gorge de confiance le FRBB qui peut garder espoir pour se maintenir.

RM3
DANGER
POUR CEYZERIAT

Alors que se profile à l'horizon le duel des mals classés face à Saint Amour la semaine prochaine, la troupe coachée maintenant par David Roche (10e; 2-8) reçoit Beaumarchais (7e ; 4-6). Avec 2 victoires de retard sur la maintien, il n'y a plus guère de joker à griller pour terminer la saison avec un maintien.
Il est donc impératif de s'imposer à domicile pour les jaunards de Ceyzériat.
 

RM3
LA JL BOURG POUR
RESTER SUR LE PODIUM

Pas de tour de chauffe en ce début d'année 2020 pour la JL Bourg avec un déplacement à Collonges. La rencontre est le choc au sommet de la poule entre le 2e, Collonges (9-1) et la JL Bourg 4e (8-2).
Une victoire des Burgiens leur pemettraient de grapiller une place au classement et de coller aux baskets de Saint Chamond. Une défaite distancerai la troupe de Damien Lafloque. Si une défaite ne sera pas catastrophique, elle pourrait, dans l'optique de la montée en RM2 avoir de fâcheuses conséquences dans une poule très serrée (5 équipes en 2 points et 3 montées au final...)
Malgré la jeunesse de leur effectif, la JL a les cartes en mains pour attaquer 2020 de façon victorieuse.
 

RM3,
duel de "crus"
pour saint amour

Après avoir terminé l'année 2019 de belle manière (2 victoires sur ses 4 derniers matches), les "amateurs" de vin jaune se déplacent à Beaujolais ce dimanche pour leur dernier match aller. On espère en tout cas que Saint Amour ne boira pas le calice jusqu'à la lie pour ce premier rendez-vous de 2020 et qu'ils pourront s'offrir une victoire "référence" chez le 3e de la poule. 
On souhaite que la troupe Saint Amourine amatrice de festivités aura bien digéré cette période de fête pour débuter une "remontada" qui peut leur permettre de viser un maintien.
 

RM3
CTC CSP01 POUR
RESTER DANS LA COURSE

C'est un match délicat à gérer pour les garçons de la CTC CSP01 avec la réception de la Pontoise ce samedi à 19 heures.
Les gars de Ludo Toinard 4e avec 6 victoires et 4 défaites reçoivent des Ligériens au bilan équilibré (5-5) et pointant à la 6e place. Une victoire et c'est l'assurance de boucler la phase aller sur une belle 4e place et voir revenir à la hauteur de Riorges en cas de faux pas des Ligériens face à Sud Lyonnais.
Si la CTC veut se mêler à la lutte pour la montée, et en a les moyens, il lui faut s'imposer ce week end.
 

RM3,
choc des extremes
pour viriat dans son derby

C'est par un très court déplacement que le leader Viriat reprend la route de la compétition en R3 pour le dernier match de la phase aller de son championnat.
La troupe de Damien Fontaine se rend en Dombes pour y affronter la lanterne rouge du Bouchoux. Si les tangos n'abordent qu'une seule défaite à leur tableau de chasse, les rouges et blancs de la Dombes sont, quant à eux, toujours à la recherche d'une 1e victoire après 9 défaites de rang.
Pas certain que les tangos leur offre la possibilité d'ouvrir leur compteur ce week end, mais Bouchoux vendra à coup sûr chèrement sa peau, qui plus est, à domicile. 
Match à suivre ce samedi à 18h30
 

RM2
VILLARS POUR
PRENDRE DE L'AVANCE

L'année 2020 s'annonce sous pression pour le BC Villardois. Comme ses voisins du Bugey, la poule est d'une retoudable concurrence et homogénéité avec 10 équipes qui se tiennent en 3 points ?!
Difficile d'imagine une fin de saison "tranquille" avec un maintien acquis dès le mois de mars, car celui-ci pourrait bien se jouer jusque dans les dernières rencontres.
Avec 1 seule victoire d'écart entre Saint Priest et Villars, le dernier match aller de Villars est déjà un match important pour renouveller son bail en RM2 en septembre prochain. Villars a les moyens de prendre ce match en déplacement, mais la marge de manoeuvre n'est pas grande pour la bande à Pat Boval.
L'avantage c'est qu'à ce stade de la compétition une défaite ne serait pas "dramatique", mais il serait de bon ton de commencer l'année avec une victoire...
 

RM2
BELLEY POUR SE
METTRE AU CHAUD

En s'inclinant face au Coteau pour son dernier match en 2019 67-63, Belley se retrouver en plein milieu du classement (7e). Pour son retour en compétition, les Bugistes voient débarquer Le Puy en Velay (6e et un match en moins) avec la possibilité en cas de victoire de se retourver à la lutte pour une place sur le podium en fin de saison.
Avec 3 victoires d'avance sur la zone de relégation, Belley aimerai enchainer les victoires pour se mettre au chaud d'une éventuelle descente et contrairement à ses voisins de l'autre poule, terminer la saison de manière "paisible" sans la pression du résultat.
Pour cela Belley doit s'imposer dès ce samedi à domicile face au Puy.
 

RM2
jASSANS NE DOIT PAS FAIRE
LE MEME CADEAU QU'A FRAISSES

Avec une première partie de saison alternant le bon et le moins bon, les hommes de Salah Boufedji sont 9e de RM2 (1 match en moins) et peuvent encore se mêler à la course pour une place sur le podium.
En déplacement à Ozon (dernier de la poule avec 1 victoire), la CTC val de Saône à la possibilité de démarrer 2020 par une victoire.
Mais il ne faudra pas que les joueurs de la "banlieue" Lyonnaise fasse le même "cadeau" qu'ils ont fait à Fraisses (1e victoire des Ligériens après 5 défaites de rang et une dernière place). A Ozon, la CTC ne doit pas reculer et ramener la "feuille" pour bien entamer l'année et se positionner dans la partie haute du classement.
 

RM2
partir
du bon pied

Si la CTC Bugey effectue le même départ que celui du début de saison, l'avenir de la CTC en RM2 sera bien compromis.
Par contre, si les hommes de Clément Perrier sont dans la même dynamique que la fin d'année 2019, il n'y a pas de raison de pouvoir retrouver les Bugistes, l'an prochain, à ce niveau de compétition.
Et pour le retour à la compétition, le calendrier n'est pas tendre avec la CTC puisque si elle aura le plaisir d'évoluer à domicile, cela sera pour affronter le 2e de la poule : Pontoise ! Un 2e au point avérage car les Ligériens affichent le même bilan que Charlieu, Lentigny et Charpennes avec 9 victoires et 3 défaites.
La tâche ne sera pas simple pour les "Perrier's Boys" mais en décembre dernier ils ont joué les "yeux dans les yeux" face à Charpennes en ne s'inclinant que de 3 petits points dans les dernières secondes.
L'espoir est donc permis pour la CTC qui n'aura pas beaucoup de joker à griller en 2020 pour sa quête du maintien...

RF2
Culoz est deja
sous pression