logo-comite-quadri

RM2, BELLEY DEFAIT

2019 ne commence pas aussi bien que 2018 s'est terminé pour le FJ Belley. Malgré un trio étincelant : Quentin Pitrat 20 pts son frère Yannic : 21 et Baptiste Hardy à 19, les Bugistes n'ont pu sortir de la toile de Charlieu. Avec cette défaite 76-85, Belley reste 2e avec Saint Priest, battu à Coublanc mais voit le leader Meyzieu prendre 2 longueurs d'avance.

Pour la CTC JL-Viriat, l'annonce du résultat aurait pu être un "poisson d'avril", mais malheureusement non. Le Coteau s'impose pour la 1e fois de la saison 72-53 face a des Burgiens qui n'auront existés que lors du 3e quart temps remporté 23-12. Sinon ils auront été dépassés durant les 3 autres quart temps (18-30 - 7-14 et 5-16) dur dur.

La journée
 

RM2, LA FOLIE DES CHIFFRES !

C'est une victoire précieuse que la CTC a remporté à Saint Etienne pour sa reprise de championnat. Une victoire acquise avec beaucoup de solidarité sur la quelle les coachs Bono et Perrier pourront construire la suite de la saison.

Une rencontre qui donne le tourni au regard des chiffres ! Pour le "fun" :

213 le nombre total de points inscrits par les 2 équipes. Victoire 108-105 pour les Bugistes.
2h10 de match : Coup d'envoi à 16h30. Coup de sifflet final 18h39
25 tirs à 3 points réussis : Victoire du Bugey 13-12
5 joueurs à plus de 10 points : Fabien Chenavaz : 24, Sylvain Rigaud : 19, Théo Benoit : 15, Rémy Maroquenne : 13 points et le jeune Loîc Perret du haut de ses 17 ans : 11 dans cette belle orgie offensive.

La CTC Bugey se retrouve à la 8e place avec 3 autres équipes et à 1 seule victoire de la 5e place. Mais elle devra être encore sur ses gardes vis à vis de l'arrière.

De son côté Bouchoux s'incline à nouveau et pour la 13e fois de la saison à Côte Roannaise 82-57.

La journée
 

RM3, VILLARS RENVERSANT

La bande à Benoît Logerot a conforté son fauteuil de leader ce week end et de quelle manière !? Face à Riorges, 2e de la poule et seule équipe à avoir vaincue les Villardois, Riorges est reparti de la Dombes un peu la queue entre les jambes avec une cuisante défaite 65-86. Les Ligériens gardent cependant le point avérage particulier positif en raison de leur victoire à l'aller 97-61. Maigre consolation.

Un villars à 2 visages

Si le départ a été favorable aux Dombistes avec un 1er quart temps bien maîtrisé (23-16) et mis en orbite par Robin (9 points et Logerot 6). Villars s'est montré transparent dans le second acte encaissant 26 points et en n'en rendant que 9.... Menés à la pause 32-42, les affaires étaient mal engagées.

Le retour des vestaires sera fracassant pour les hommes de Bernard Filancia. La machine se mis alors en route et Villars va infliger une belle correction à son hôte en s'imposant 54-23 lors des 3e et 4e quart !? Incroyable renversement de situation pour une victoire finale 86-65. Villars garde la tête de la poule et compte désormais 2 victoires d'avance sur le premier poursuivant.
Le trio magique a tenu son rang (Logerot : 13 pts, Robin : 22 pts, Senegas : 14 pts), il a reçu l'appui de Zanni. Arrivée de Corse à l'intersaison, il monte en puissance avec 23 points !
Si le trio se transforme en "quattro", la voiture du BC Villars risque d'aller très très loin. En tout cas le mercato Villardois 2018-2019 n'a certainement pas les moyens du PSG en foot, mais il s'est révélé terriblement pertinent et judicieux.

Dans sa rencontre face au Cergne, avant dernier de la poule, Ceyzériat ne s'est pas fait surprendre et s'impose 73-43 et remonte ainsi à la 6e place du classement en compagnie de 3 autres équipes.
Une belle reprise pour les équipes de l'Ain dans cette poule B

La journée

RF3, CTC VAL DE SAONE DOUBLE LA MISE

En remportant le premier match de l'année 2019, la CTC Val de Saône a doublé son nombre de victoires !! Vainqueurs 57-53 de Saint Chamond, les partenaires d'Alice De Carvalho (22 points) restent 11e mais pointent à 2 victoires de la 8e place.

Une 8e place occupée par la CTC bords du Rhône qui s'est inclinée 36-57 face à Beaumarchais et qui enchaine sa 4e défaite de rang

La journée

 

RF3, CTC BUGEY CEDE DU TERRAIN

Si Clément Lavergne se félicitait il y a peu d'avoir remporté tous ces matches aller dans la Loire, Andrézieux s'est vengé ce week end en venant s'imposer 63-62 au gymnase Cordier d'Ambérieu. Un mauvais coup pour les Bugistes qui restent à 2 victoires de la 2e place.
Menées durant toute la partie, les partenaires de Charlotte Guillard (20 points) sont menées de 10 points à l'entame du dernier quart temps (45-55). C'est alors que la CTC Bugey se déchaine et musèle Andrézieux. Malgré une belle remontée et un dernier quart remporté 17-8, il manque 2 petits points pour faire le "hold up" à la maison.
L'absence de Lucie Ducarre a certainement pesée dans les débats, mais le placide et objectif coach du Bugey Clément Lavergne ne se cachera pas derrière cela.
La bataille pour obtenir une 2e place est cependant relancée avec les défaites d'Ozon et Culoz.
 

RF3, MAUVAISE OPERATION POUR CULOZ

Les filles de Stéphanie Comte réalise une bien mauvaise opération dans la course pour la montée. Vaincue à la Ricamarie 46-55, le Culoz BC reste 2e au classement en compagnie d'Ozon (battu par la CTC CSP), mais manque l'occasion de rester seule dauphin de la CTC CSP01...  Rageant.
 

RF3, CTC CSP01 REPOUSSE LA CONCURRENCE

Marine Renoud et sa bande ont encore frappé ce week end pour le 1er match de l'année 2019. En s'imposant à Ozon 67-56 elles ont fait un pas de plus vers la RF2, face à un adversaire que Romain Benaud, le coach, craignait un petit peu.
Malgré les blessures, la CTC garde une force de frappe importante. En l'absence de Lauréline Minacori, entre autres, Marine Renoud a pris ses responsabilités en inscrivant 25 points. Mais surtout en lançant parfaitement son équipe dans le dernier quart temps. Alors que la CTC mène 41-37, la jeune et dynamique arrière plante les 10 premiers points de rang de son équipe, initiant un 26-19 "assassin" pour son hôte.
Voilà la CTC avec 2 victoires d'avance et ses 2 poursuivantes, Culoz et Ozon et 4 !? sur la 3e place. Si ce n'est pas encore une autoroute vers la RF2, c'est en tout cas une belle double voie...

La journée

MIEUX COMMENCER 2019 QUE 2018 S'EST TERMINE

L'équipe de Gérald Poulet a souffert pour terminer 2018. Après les 7 premiers matchs, les Burgiens affichaient un bilan de 5 victoires pour 2 défaites. Mais ensuite, les 5 matches suivants, la mayonnaise a pris un gout sacrément avec une première claque 53-84 à l'Arbresle. Assez sympas, la CTC a tendu l'autre joue à Meyzieu, le leader pour en prendre une 2e 61-101 !! Si le coach a su remobiliser sa troupe, elle a dû s'employer pour écarter successivement Sathonay (64-61) et Tour AC, sur le fil (64-62) avant de terminer 2018 par une défaite 80-88 face à Bron pou un bilan de 3 défaites pour 2 victoires sur les 5 derniers matches de l'année. 
C'est donc avec plaisir que Gérald Poulet a du voir arriver la pause de Noël.
2018 est derrière nous et voilà que s'ouvre 2019. Et pour le dernier match aller de la poule, le premier match de cette nouvelle année dirige la CTC JL-Viriat au Coteau pour y affronter la réserve du Coteau bon dernier du classement sans victoire (11 défaites et 1 forfait).
Face à la lanterne rouge, la défaite est interdite afin de lancer 2019 de la meilleure des manières. Mais attention cependant au fameux "match piège"...


 

RM2, UN MARS ET CA REPART !

Après une trève des confiseurs passée tout en haut du classement, le championnat reprend ses droits pour le FJ Belley. L'équipe de Julien Tonda dispute son dernier match aller à Charlieu. Avec 6 victoires pour 6 défaites, l'équipe de la Loire occupe la 9e place du classement (sur 14).
L'occasion est belle pour le FJ Belley de bien débuter l'année 2019 avec une victoire sur la route. Une victoire qui les conforteraient encore plus sur le podium tout en épiant un faux pas de Meyzieu ou Saint Priest.
Julien Tonda pourra compter encore sur sa doublette, mais pas "que", Hardy-Pietrat (Quentin) pour faire exploser la défense Ligérienne. Auteurs de jolis cartons en 2018, on souhaite la même chose en 2019...

la journée

RF3, LAURELINE MINACORI & LA CTC CSP01 EN DANGER

Le leader de la poule A de RF3 reprend la route de la compétition avec un match fort piégeux pour entamer 2019 ! Si les partenaires de Laureline Minacori (photo) se sont largement imposées à l'aller pour ce qui était le premier match de la saison (71-28) il est fort à penser que l'opposition ne sera pas la même pour ce premier match de l'année 2019.
Ozon, malgré sa déroule face à la CTC en septembre dernier occupe la 2e place avec 2 défaites seulement à son compteur. Les Rhôdannienes bénéficient à domicile du renfort de certaines joueuses évoluant habituellement en NF 3 (dans la poule de la CTC JL-Viriat).
C'est donc avec prudence et sans excès de confiance, lié au résultat de l'aller, que les filles de Romain Benaud se rendent à Ozon avec un seul objectif : s'imposer afin de repousser un adversaire direct pour la montée, et pour continuer sa route seule en tête de la poule.

De son côté se rend à du côté de la Ricamarie avec l'envie de pouvoir revenir à hauteur de son voisin de la CTC CSP. Mais il faudra pour cela que les filles de Stéphanie Comte, pas toujours à l'aise face à des adversaires mal classé, s'imposent dans la banlieue Stéphanoise.

Enfin, un peu plus "loin" dans le classement, la CTC Bugey reprend aussi le chemin du parquet mais aura la chance d'évoluer à domicile face à Andrézieux. Vainqueur sur le fil 53-49 à l'aller, les filles de Clément Lavergne devront être sur leurs gardes face à Andrézieux qui voudra certainement prendre sa revanche.


Dans la poule B, BC2P a terminé l'année 2018 sur 3 défaites de rang. Des défaites qui ont fait glisser l'équipe de Rod Heidt à la 8e place du classement. Face à Beaumarchais, l'équipe de l'Isère a l'occasion de retrouver un peu de confiance. Battue 47-52 à l'aller, Rod Heidt et sa bande peuvent renverser la vapeur face aux Lyonnaises pour grapiller une ou 2 places ou classement.

Dans le bas du classement, la CTC val de Saône serait bien inspirée de démarrer 2019 avec une victoire sur Saint Chamond, et ainsi pouvoir remonter au classement en vue d'un maintien toujours possible.

La journée
 

RF2, UNE REPRISE IMPORTANTE POUR LE BC DOMBES

Après avoir terminé l'année 2018 avec une superbe victoire sur le leader Val d'Aix 79-70 le 22 décembre, faisant tomber pour l'occasion pour la 1e fois de la saison l'équipe de la Loire, les filles de Michel Martel reprennent le chemin des parquets à Saint Etienne.
La dernière victoire de l'année a donné quelques couleurs au classement des Dombistes qui pointent à ce jour à la 6e place (5 victoires - 6 défaites) en compagnie de : Basket Ball 5e, Pont de Chéruy, FC Lyon 2 et... Saint Etienne. 5 équipes à égalité qui se disputeront certainement le maintien d'ici cette fin de championnat.
Si Corbas (1-11) et la "2" de la CTC JL-Viriat (0-12) semblent être déjà condamnées à la RF3, elles seront accompagnées par 2 autres équipes, très certainement parmi celles citées plus haut.

Le déplacement à Saint Etienne est capital dans la perspective de se maintenir en RF2 qui serait un récompense pour le club Dombiste qui lutte depuis trop de saisons contre les aléas des blessures et des maternités, mais qui trouve toujours des solutions pour résister.

La réserve de la CTC JL-Viriat reçoit le Puy ce dimanche avec l'objectif, comme à chaque rencontre, d'essayer d'accrocher une 1e victoire.