U15
GARCONS

(Les U15 du BC Veyle)

3e journée de championnat en département, et premier "choc" de cette phase de brassage dans la catégorie U15 garçons entre le BC Veyle (en photo) et le FJ Belley. Ces 2 équipes sont toutes les 2 en tête de leur poule avec 2 victoires en 2 rencontres. Ils ne sont départagés uniquemnet par le point avérage. A ce "jeu" là, les Belleysans sont premiers avec un quotient favorable (3.58 pour Belley contre 1.32 pour le BC Veyle). Fidées à ses habitudes, Belley possède une attaque de feu avec 93 points de marqués en 2 rencontres pour 27 points encaissés !? En ne regardant que les chiffres, on peut dire que Belley risque de dominer de la tête et des épaules la phase de brassage. Ce match au sommet de la poule C désignera le leader provisoire... mais qui devrait le rester jusqu'en décembre !

 


U15
GARCONS

(Les U15 du BC Veyle)

Dans le choc de cette 3e journée, le FJ Belley a pris le dessus sur son adversaire le  BC Veyle. Dans un match très disputé, Belley fais parler son expérience et son physique pour s'imposer 84-70. Voilà Belley seul en tête après ses 3 premiers succès. Dans l'autre rencontre, Meximieux décroche sa 1ère victoire d'un tout petit rien face au Bouchoux 48-47. L'équipe des Dombes se retrouve à la dernière place avec Saint Jean le Vieux. Ces 2 équipes s'affrontent la semaine prochaine qui laissera au vaincu la lanterne rouge de la poule

U13 filles
Un
samedi en famille

(Les U13 de Viriat 2)

Il y a beaucoup de choses a raconter sur le match qui a opposé les U13 de Viriat à Saint Rémy. Sur le plan basket, les filles de Saint Rémy, coachées par Jean Luc Bessard, s'imposent logiquement 44-30, dans une rencontre qu'elles ont dominée.
Au delà du basket, la rencontre a été marquée par les familles ! Jugez plutôt :
Pour Saint Rémy, nous avions Jean Luc Bessard qui a coacher sa fille.
Du côté de Viriat, nous avions Françoise Subtil pour coacher, et sur le terrain, son fils, Thibaud Subtil pour arbitrer (en compagnie de Simon Bornéat).
Mais il y avait encore Himaya Badri, la fille d'Hakim, ancien espoir de la JL (arrivé de Lyon à 17 ans, il n'est jamais reparti de la Bresse). Il y a avait aussi Zélie Tissot sur le parquet (fille de Jean Luc) et Solenn Monnet (fille de Jérôme Monnet). Les 2 papas ont fait les beaux jours de la JL. Espérons que ces 2 jeunes pousses suivent les mêmes traces.
Enfin du côté des officiels, Sacha Tissot, fille ainée de Jean Luc s'occupait de la table de marque.
Dans les tribunes, nous pouvions donc voir, Jean Luc aux côtés de Jérôme, d'Olivier (le frère de Jérôme)
Le basket une histoire de famille ?! Une évidence !


 

VIRIAT - SAINT REMY U13 FILLES