Comité Ain Basketball
29 bis avenue de bad kreuznach 01000 Bourg en Bresse
/
Téléphone
Tel : 04 - 74 - 23 - 62 - 96
/
Téléphone

COUVRE FEU
CE QU
il faut retenir...

Le feu couve depuis un moment partout en France avec la circulation du virus COVID-19 ! Nous aurions aimé que ce nom soit le dernier né de la saga "Star Wars" par exemple. Il aurait fait moins de mal et aurait eu des conséquences beaucoup plus légères que ce que nous laisse ce satané virus.
 
Comme le feu couvait donc, il a été décidé en haut lieu de le couvrir ! Historique ! Mais loin d'être sans conséquences dans notre vie de tous les jours et encore plus pour le sport collectif.
 
Jusqu'au 13 novembre prochain, nous aurons le devoir d'être bien au chaud chez nous dès 21 heures et ce, jusqu'à 6 heures du matin. Mais le sport ne s'arrête pas pour autant.
 
Même si les majeurs, que certains aimeraient bien lever pour l'occasion, ne pourront pratiquer notre cher basket, ce n'est pas le cas des mineurs, qui eux, auront le PRIVILEGE (il faudra bien qu'ils reconnaissent cette chance), de pouvoir continuer de s'entraîner et de jouer.
 
MAIS, car il y a des "MAIS" !
 
Les séances d'entraînements et les matches ne pourront se faire qu'à huis clos. Seules les présences de :
 
- entraîneurs (pour les entraînements et les matches)
- arbitres
- officiels de table de marque
- le responsable sanitaire du club
 
seront acceptées.
 
Le comité de l'Ain recommande fortement le port du masque lors des matches aux joueurs remplaçants.
 
Pour les championnats séniors (même si la solution n'est pas l'idéale, elle reste possible), les clubs ont la possibilité de disputer des matches en plein air (ce que font parfois Ceyzérieu et Sulignat).
Les élus du comité et ses salariés sont tous engagés pour maintenir l'acrivité basket dans notre département.
 
La frontière avec la fermeture des gymanses est vraiment très ténue. Nous sommes bien conscients des efforts qui vous sont demandés et des craintes partagées. Soyons solidaires tous ensemble afin de respecter ces consignes et ne pas contribuer aisi à des prises de décisions préfectorales encore plus contraignantes.
 
Faites attention à vous.