COMITÉ AIN BASKET

EV BELLEGARDE
SENIORS
FILLES 1

La reprise a sonné pour les séniors filles des EV Bellegarde. Pour leurs débuts en compétition, l'équipe entraînée cette année par Daniel Falconnier sera en lice pour le compte de la coupe de France féminine. Le parcours de la saison dernière fut excellent pour les filles coachées alors par Christophe Poncet. Eliminé en 128e de finale par Charnay les Macon (Nationale 3) après avoir éliminé une autre équipe de Nationale 3 au tour précédent (Pays Voironnais), Bellegarde avait certainement laissé un peu de gomme dans cette compétition. En effet dans leur championnat de DF2 très serré avec Le Bouchoux et Saint Amour, Bellegarde manque la montée d'un tout petit rien. Très déçue par l'issue de la saison, Christophe Poncet décide de laisser sa place à l'inter-saison. Pour le remplacer, les dirigeants demande à Daniel Falconnier, qui accèpte avec enthousiasme. "Je connais la majorité des filles de l'équipe. C'est la génération "96" que j'ai eu quand elles avaient 15 ans et qui ont terminé championne de l'Ain U15 !" L'objectif est clair pour Daniel : "Avec ces filles et les jeunes prometteuses qui arrivent, nous voulons monter en DF1 rapidement, puis prétendre à la Région par la suite".
Le problème de Bellegarde, comme pour de nombreux clubs du département, est l'entraînement. De nombreuses filles suivent leurs études à Lyon ou Chambéry. Il est difficile pour certaines d'assumer 2 entraînements par semaine : "On doit s'adapter à l'effectif et à ces contraintes" explique Daniel. "Mais je connais le problème, et l'accèpte, même si je sais que les résultats peuvent s'en ressentir. Le principal est que les filles prennent du plaisir à s'entraîner et jouer. A ce niveau de pratique, les études ou le travail ne peuvent être sacrifiés pour le basket".
L'équipe va pouvoir évaluer son niveau et ses ambitions pour la saison avec le match de coupe de France. Face à la Coopération du BC Dombes et de Villars, Bellegarde possèdera 15 points d'avance au coup d'envoi. "Même à domicile et avec cette avance, cela risque d'être compliqué". L'équipe de la Dombes coachée par Sandrine Gouttard souhaite retrouver la RF2 abandonnée en raison de nombreuses descentes de nationale. "ce sera un bon match de reprise pour nous. L'objectif est clairement le championnat. Si nous passons ce sera du bonus" expose le nouvel entraîneur de Bellegarde.